Magazine Info Locale

Les Salamandres en voie de disparition

Publié le 05 juillet 2010 par Havrais

Guillaume Marignan, Président de la Ligue de Normandie, s'étonne de la tournure des événements.

Salamandres du Havre.jpg
Nous vous parlions d'une situation catastrophique pour le club le 29 juin (voir article). Et alors que le club omnisports américain risque la fermeture, l'article de Marie-Paule Salmon, paru dans Le Havre Presse vendredi 2 juillet fait apparaître des chiffres erronés. "Dans quel but ?" s'interroge-t-il.

Le journal citait Agnès Firmin Le-Bodo, chargée des Sports à la Ville du Havre, qui indiquait : "Je suis stupéfaite par cette attitude et ce harcèlement. Le club présente un projet que nous acceptons de subventionner à 30%. Il perçoit déjà 25 000 € pour 150 licenciés plus l'avenant à intégrer, possède un terrain qui nous a coûté voilà 7 ans 750 000 €".

Mais la réalité est bien différente.

En effet, malgré la montée d'une des équipes en D2 et des résultats récurrents, le budget annuel attribué par la municipalité est inchangé depuis 10 ans. Pire, il est en baisse de 11,5 % entre les saisons 2008/2009 et 2009/2010.

L'élue havraise, qui se trompe également dans le nombre de licenciés du club, omet un autre aspect plus important : le terrain est loin d'appartenir aux Salamandres.

Conçu il y a effectivement 7 ans, le terrain synthétique Youri Gagarine n'est utilisé que depuis 4 ans par le club. Et il ne leur est pas dédié, puisqu'il est utilisé prioritairement par les joueurs du Havre Rugby Club. Ce ne sont pas 750 000 € qui ont été dépensés pour les Salamandres...

La Ville du Havre devrait attribuer une rallonge supplémentaire de 2 000 euros ce soir, lors du Conseil municipal. Un montant qui permettra au club de parer au plus urgent.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Havrais 23028 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine