Magazine Société

Entre acceptation et rejet

Publié le 05 juillet 2010 par D.ieu Nous Aime...
Drapeau Serbie.jpgEn Serbie, les opinions au sujet des droits des LGBT sont très contrastées.
Boris Tadic, président de la Serbie.jpgLe Président Boris Tadic s'est déclaré le 30 juin 2010, favorable à la tenue d'une Gay Pride à Belgrade, où plusieurs tentatives d'organiser une telle manifestation ont échoué, en raison des menaces proférées par des groupes extrémistes homophobes.
Un communiqué de la présidence serbe diffusé à l'issue d'une rencontre de Boris Tadic avec des militants d'associations LGBT indique "La tenue d'une Gay Pride représentera un pas en avant qui montrera que la Serbie devient une société sûre pour tous ses citoyens, indépendamment de leur orientation sexuelle".
Belgrade Pride 2009 1.jpgAnti Belgrade Pride 1.jpg
La dernière tentative d'organiser une Gay Pride à Belgrade avait échoué en septembre 2009 en raison des menaces de violences de la part de groupes ultra-nationalistes et religieux homophobes.
Les autorités avaient fait valoir qu'elles n'étaient pas en mesure de pouvoir assurer la sécurité des participants.
Anti Belgrade Pride 3.jpgMoscow Pride 2007 1.jpg
Le premier rassemblement public d'homosexuels serbes s'était achevé dans la violence en 2001 à Belgrade, les forces de l'ordre n'ayant pu contenir des assaillants ultra-nationalistes néo-nazis.
Il y a deux semaines, des associations avaient lancé une pétition intitulée "Marchons ensemble" en faveur de la tenue d'une Gay Pride à Belgrade.
Gay-Straight Alliance.jpgGay-Straigh Alliance avait indiqué dans un communiqué, "Nous lançons cette campagne car la Gay Pride est un indicateur du niveau de la démocratie dans une société, et aussi une preuve qu'une société est tolérante et prête à accepter les différences et la diversité".
Malgré une forte opposition des nationalistes et des leaders religieux, le Parlement serbe a adopté en 2009 une loi prohibant la discrimination à l'égard des homosexuels.
Mais la communauté homosexuelle locale ne bénéficie pas des mêmes droits que les hétérosexuels, notamment ceux de se marier ou d'adopter des enfants.
L'attitude des Serbes envers les homosexuels s'est de plus en plus polarisée au cours des deux, trois dernières années avec une augmentation des opinions favorables et défavorables et une diminution des opinions neutres, selon les résultats d'un sondage rendu public le 2 juillet.
Lazar Pavlovic, président de l'Alliance Gay Straight.jpgSelon Lazar Pavlovic, le président en exercice de l'Alliance Gay Straight, les raisons de cette polarisation sont liées à deux événements, l'adoption en 2009 de la nouvelle loi prohibant la discrimination à l'égard des homosexuels et l'échec à organiser l'année dernière une Gay Pride à Belgrade.
Il déclaré à l'AFP "Il y a de moins en moins de personnes qui n'ont pas d'opinion sur les homosexuels. Les opinions négatives sont en augmentation, mais les opinions positives aussi".
Le sondage, effectué sur un échantillon de 1 405 personnes, reflète des opinions contradictoires des Serbes sur l'homosexualité, qui semblent partagés entre le rejet et l'acceptation.
Homophobie 12.jpg56% d'entre eux considèrent que l'homosexualité représente un danger pour la société, par rapport à 50% en 2008.
De plus, 53% des personnes interrogées estiment que les institutions de l'État devraient faire en sorte de réprimer l'homosexualité.
Et néanmoins, de façon quelque peu paradoxale, ils sont 52%, contre 38% en 2008, à penser que les homosexuels sont des personnes comme les autres.
Ils sont encore plus nombreux, 67%, à penser que chacun a le droit de choisir son orientation sexuelle, tant qu'elle ne mette pas les autres en danger.
Toutefois, 67% estiment que l'homosexualité est une maladie.
Seigneur, fais qu’avance le respect de la différence.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Baltic Pride réussie

    Baltic Pride réussie

    En Lituanie, à Vilnius, un bon millier de manifestants homophobes sont venus perturber la première Marche LGBT organisée dans le pays, samedi 8 mai 2010. Lire la suite

    Par  D.ieu Nous Aime...
    SOCIÉTÉ
  • Moscow Pride interdite

    Moscow Pride interdite

    En Russie, pour la cinquième fois consécutive, le maire homophobe de la capitale russe a interdit aux militants LGBT de manifester pacifiquement le 29 mai 2010... Lire la suite

    Par  D.ieu Nous Aime...
    SOCIÉTÉ
  • Moscow Pride réussie

    Moscow Pride réussie

    En Russie, les militants LGBT ont enfin pu tenir une Gay Pride à Moscou, sans arrestations par la Police. Mais la marche n’a duré que cinq minutes. Lire la suite

    Par  D.ieu Nous Aime...
    SOCIÉTÉ
  • Tristement gay

    Tristement

    Sous les fenêtre de BeniNews, en plein cœur du Marais parisien, la Gay Pride s'excite, s'exhibe et s'exprime. Comme chaque année. Devenue incontournable, elle s... Lire la suite

    Par  Beniouioui
    SOCIÉTÉ
  • La marche des Fiertés 2010 (la gay pride) 2010. Quelques propos, quelques photos

    marche Fiertés 2010 pride) 2010. Quelques propos, quelques photos

    Comme l'année dernière, c'était la Grande fête du Corps vivant, des Mots qui dansent, de la Tolérance qui adoucit les relations entre les gens, de l'Energie et... Lire la suite

    Par  Petistspavs
    CULTURE, SOCIÉTÉ
  • Une gay pride sur invitation seulement

    pride invitation seulement

    La tolérance, l’ouverture d’esprit, c’est chouette, à condition d’être celui qui décide à quelle dose on doit en user. C’est certainement sur ce principe que le... Lire la suite

    Par  H16
    SOCIÉTÉ
  • Gay pride

    pride

    Marronnier : Au fig., JOURN. Article de circonstance publié traditionnellement à certaines dates.     Une gay pride de plus. Cela ne sera jamais que la... Lire la suite

    Par  Karedig
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


D.ieu Nous Aime... 72 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine