Magazine Asie

Niveau de prix et investissements

Publié le 06 juillet 2010 par Arosmik
Niveau de prix et investissementsClassement – La Corée du Sud aime toujours se comparer aux autres nations avancées. Il n’est pas rare de voir les tableaux de l’OCDE ornés les pages des grands quotidiens nationaux. Et cette fois-ci, la priorité est donnée à deux indices macroéconomiques : le niveau des prix comparés et les destinations pour investir. Concernant le premier, la Corée du Sud se classe en avant-dernière position pour l’année 2008. Pour rappel, cet indice mesure le niveau des prix (consommation, production, etc.). D’après le bureau des statistiques coréennes qui a publié les données, seul le Mexique détient des niveaux de prix comparés plus bas que la Corée. Niveau de prix et investissementsLe pays perd ainsi six places par rapport à 2005 où elle devançait avec un indice de 100 la Slovaquie (68), la République Tchèque (69), la Hongrie et la Pologne (72), la Turquie (84) et le Portugal (94). En 2008, c’est le Danemark qui prend la tête avec un indice à 248, suivi de la Suisse avec 236, de l’Irlande avec 228 et du Japon avec 224. La Finlande, la Norvège, la Belgique et la France continuent ce classement. Pour le ministère de la finance, « les biens en Corée restent moins chers que dans les nations les plus avancées, c’est un fait ». Concernant le deuxième indicateur, la Corée du Sud fait pâle figure. D’après le rapport dévoilé par l’OCDE, la Corée du Sud est le sixième pays parmi les 31 membres en termes de destination proposant les meilleures garanties pour investir, devancé par l’Islande, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Japon et le Canada. L’indice de restrictivité de la Corée du Sud pour les investissements directs étrangers serait de 0.142. L’indice se base sur les barrières douanières, les limites d’apports étrangers et les règles d’opération d’une entreprise étrangère dans chaque nation. Plus il se rapproche de 1, plus les restrictions sur les IDE sont importantes. La Corée du Sud est donc un pays proposant plus de restrictions que beaucoup d’autres nations. L'Islande enregistre un indice de 0.42 et le Japon de 0.241. Les pays où il est plutôt facile d’investir sont le Luxembourg (0.004), les Pays-Bas (0.004) et le Portugal (0.006). La Corée du Sud a donc encore beaucoup de travail pour attirer d’avantages d’investisseurs étrangers. Peut-être que les six zones franches économiques du pays vont devoir encore alléger leurs réglementations.
Arosmik, le 5 juillet 2010 en Corée du Sud

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arosmik 5776 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog