Magazine

L'erreur est populiste

Publié le 06 juillet 2010 par Pjjp44
L'ERREUR EST POPULISTE


Un peu de cuisine tout d'abord; ah mais non, (ça viendra plus tard... ) je ne parle pas présentement d'une recette à la sauce mélange culturel et reprisée par mes soins tsoin! tsoin! je cause pour l'heure (en fin de matinée) de cuisine intendance blog , à savoir que je n'ai pas pu publier vos derniers commentaires parce que à la place du "commentaire publié" habituel , y avait ceci:

Nous n'avons pas été en mesure de traiter votre demande.

Lorsque vous signalez cette erreur à l'assistance Blogger ou au groupe d'aide Blogger, veuillez :

  • Décrivez ce que vous faisiez lorsque cette erreur est survenue.
  • Fournissez le code d'erreur et les informations supplémentaires ci-dessous.

Par -à qui?- de conscience blogouneste je suis allé voir l'assistance Blogger qui est heu! une espèce de psy informatique chargée de répondre à toutes vos questions ou tout au moins de vous faire patienter jusqu'à la prochaine visite. Evidemment je n'ai pas tout compris! ce qui est tout à fait normal de ma part sur le sujet en question et beaucoup d'autres aussi rassurez-vous...mais enfin, en raclant dans les coins j'ai supputé que ce n'était pas trop grave et qu'avec un peu de chance cela devrait s'arranger -comme disait Fernand - dans un certain temps. Et puis surtout j'ai découvert que je n'étais pas le seul dans la panade, ce qui aurait dû à priori me rassurer mais en y réfléchissant juste un peu... finalement je sais pas...Ben! Voui! Dame! Lorsque vous êtes le seul dans votre cas, c'est un peu la classe non? Avec un peu de pot, vous risquez même d'être cité en exemple dans une revue spécialisée ou encore devenir sujet de conférence dans une colique de professionnels .

Alors que là... c'est chiant et en plus banal. Bref! Rien à en tirer pour mon égo du mardi !

Ceci dit, j'aurais dû m'en douter , un psy qui fait pas payer c'est un charlatan non? Tiens faudra que je demande l'avis d'un Lacanien d'une Freudienne ou à la rigueur d'un Reichien...mais comme j'en ai pas sous le divan, j'vais ptêt éluder le problème d'autant que l'assistance Blogger n'a jamais eu la prétention de se prendre pour un analyste d'autre chose que l''informatique ce n'est que moi qui me suis emballé dans une interprétation tout ce qu'il y a de plus cavalière et sans selle en pluche...Ah mais!

Bref, cette poussive introduction pour m'excuser auprès de mes lectrices et teurs (les filles d'abord, politesse bourgeoise camarade) je ne fais pas de la rétention d'information les concernant et d'ailleurs si le problème sus avant cité perdure, je reproduirais les commentaires reçus dans un prochain article. On va pas se laisser emmerder par la technique quand même!

Et puis de toute façon si j'en crois les mécènes du verbe haut dans le poste , en ce moi -et les autres- de juillet, l'erreur est populiste, ou tout au moins sa traduction chez les masses laborieuses, le peuple en marcel et la caravane (du tour) passe....

Il y a danger disait le dépité de son maire ce matin chez Inter, la France qui rumine en est encore dans le tous pourris et ça, ma brave dame, c'est la porte ouverte (à l'oeil ) au facho pour la saison de sa fille, sa cousine ou son beau-frère qui comme chacun sait se sont construits le plus honnêtement du monde en vendant des marches militaires en béton ciment . D'ailleurs, c'est bien simple, pour nous donner l'exemple de l'intégrité , de la morale, du sacrifice et de la valeur idéologique au dessus de tout..(poil aux mérous) les séminaristes de la gauche et les moinillons de la droite vont de ce pas reverser les trois quart de leurs indemnités de députés, sénateurs, maires , présidents de conseil généraux, régionaux, intercommunalités etc etc laisser tomber les bagnoles de fonction, les billets de train et d'avion gratos, et comme tout le vrai monde qui turbine de peu ,payer leur bouffe, leurs fringues, laisser tomber les retraites dorées, licencier toute leur ptite famille embauchée , et refermer pour toujours la rubrique clientélisme qui n'a rien à envier à celle du populisme.


Allez, je rigole bien sur! Les pigeons ils vont juste chier sur les gargouilles des monumentales officines ou alors se faire rogner un peu plus les ailes aux prochains décrets de nos vertueux (et pas
populistes pour un euro ) représentants du peuple de la basse-cour. Ben dame, si on veut garder son train train de vie (et idem pour les potes banquiers) faudra bien trouver un peu de tune chez les pôvres.

A part ça populiste tu disais, msieur le député.


Au fait, t'as combien par mois pour vivre toi?

Comment ça, c'est pas le problème? Quoi! Je fais encore du
populisme. Ah décidément... ça doit être plus fort que moi....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pjjp44 384 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte