Magazine Culture

Joe Zawinul - "Zawinul" 1971 Atlantic Records

Publié le 06 juillet 2010 par Audiocity

 

Josef Zawinul, dit Joe Zawinul, est né à Vienne le 7 Juillet 1932 et décédé le 11 Septembre 2007 dans cette même ville d'un cancer de la peau. C"est un pianiste et clavieriste de jazz de nationalité autrichienne mais qui possède des origines hongroises, tchèques et, comme il le précise lui-même, tziganes. 

Il apprend très jeune à jouer la musique traditionnelle autrichienne et tzigane mais ne rêve que d'une chose, partir aux Etats-Unis pour tenter de jouer avec les plus grands musiciens de jazz, ceux-la même qu'il écoute régulièrement à la radio et qui le fascinent depuis longtemps.

Joe Zawinul -
Il débarque à New York à la fin du mois d'Avril 1959 avec 600 dollars en poche et une motivation à toute épreuve, prêt à en découdre et à monter sur scène le plus rapidement possible. Déjà très bon pianiste, il jouera avec de nombreux musiciens pendant presque deux ans tout en retournant de temps en temps en Autriche se ressourcer un peu.

Il a du mal avec sa nouvelle condition d'artiste et doit jouer tous les soirs pour s'assurer de quoi vivre. En 1962, Julian Cannonball Adderley, qui vient de quitter Miles Davis lui ouvre la voie et l'engage à le rejoindre et à jouer dans son nouveau sextette. C'est avec cette formation qu'il débute vraiment sa carrière, composant quelques morceaux références comme le très connu Mercy, Mercy, Mercy, ou Walk Tall. Il posera par la suite les bases de la musique jazz/électrique en jouant avec Miles Davis de 1968 à 1970 sur l'album Bitches Brew et In A Silent Way, s'essayant au piano électrique et figurant parmi les premiers à jouer sur des synthétiseurs, instruments encore très récents en 1970, avant de fonder le groupe de jazz/rock Wheather Report en 1971.

L'album éponyme que je vous propose ici date de 1970 et est sa première expérience solo. C'est un véritable détonateur de l'univers alchimiste et polymorphe de Joe et une oeuvre absolument visionnaire qu'il qualifiera lui-même, en toute modestie, de révolutionnaire. Pour preuve ce fait rarissime, que Miles ait souhaité y participer, sentant bien là que quelque chose se passait, mais pour laquelle Joe ne voudra pas qu'il intervienne. C'est une oeuvre entièrement personnelle et un foisonnement de musique et d'esprit.

Miles dira de Joe : «Zawinul ne cesse de prolonger et d'étendre les idées que nous avons créées ensemble, il y a quelques années. Mais avec ce qu'il en fait aujourd'hui, il ne suffit pas seulement d'être un musicien pour être capable de les exprimer»

What else? Peut-être en écouter plus.. Si oui, c'est ici, sur Musicme.

Officiel

Acheter l'album

Joe Zawinul -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • The Black Atlantic

    Black Atlantic

    Un album très calme, vaguement dans l’esprit planant d’un Vangelis, avec une instrumentation plus proche d’un Mike Oldfield, et pourtant. Jamais on ne trouverai... Lire la suite

    Par  Lordsofrock
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • Maman Records Party

    Maman Records Party

    Le label Maman Records, ou plutôt la joyeuse bande de fêtards qui se cache derrière, profite de ce mercredi veille de jour férié pour ré-investir deux lieux... Lire la suite

    Par  Kanthos
    CULTURE, MUSIQUE
  • Lilys...et Slumberland Records

    Lilys...et Slumberland Records

    Slumberland Records, l'un des meilleurs labels que je connaisse. On y trouve The Pains of Being Pure at Heart, Dum Dum Girls, Tender Trap, A Sunny day in Glasgo... Lire la suite

    Par  Surchauffe
    CULTURE, MUSIQUE
  • Atlantic at Pacific

    Atlantic Pacific

    Les grands océans n’ont pas encore délivré tous leurs secrets… Quelques labels, heureusement, s’aventurent encore en profondeur pour ramener à l’air libre les... Lire la suite

    Par  Deliciouscopitone
    CULTURE, MUSIQUE
  • Rencontre avec Twin Daisies Records

    Rencontre avec Twin Daisies Records

    Le monde de la musique est rempli d’esthètes du quotidien aux convictions bien trempées. Le genre d’individus débordant d’enthousiasme et dont la capacité à... Lire la suite

    Par  Hartzine
    CULTURE, MUSIQUE
  • Rainbow Body Records mixtape

    Rainbow Body Records mixtape

    En ce milieu d’été, on inaugure une série de collaborations sur Hartzine. Permanentes ou éphémères, celles-ci se décident au gré d’une rencontre ou d’un mail... Lire la suite

    Par  Hartzine
    CULTURE, MUSIQUE
  • Archive - "Londinium" 1996 Island Records

    Archive "Londinium" 1996 Island Records

    A mes yeux le seul et unique vrai bon album de ce groupe fondé en 1994 par Danny Griffiths et Darius Keeler, 2 musiciens de la scène britannique dont les talent... Lire la suite

    Par  Audiocity
    CULTURE, MUSIQUE

A propos de l’auteur


Audiocity 526 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines