Magazine Culture

Les soupirs chopin

Par Autourdupuits
Je reprends la lecture de mon guide relégué depuis deux bonnes heures au fond de mon sac à dos.
J'ai tellement flâné dans les sentes de la Mouzaïa que je vais devoir faire un choix.Donc le cimetière de Belleville ce sera pour une autre fois.
Rue de Belleville je lève tout de même le nez sur l'angle d'un immeuble qui abrite une fresque de Claude Cussinet, douze personnages,connus,anonymes,....
LES SOUPIRS CHOPIN
Nous voici passage des soupirs
Une légende dont l'origine se perd dans la nuit des temps prétend que le promeneur s'immobilisant sur les marches amenant à la rue des Pyrénées,voit sa montre s'arrêter.
Je ne pourrais le dire ce qui est certain c'est que je n'ai pas vu le temps passer,je suis restée longtemps dans le charmant petit jardin partagé des Soupirs
LES SOUPIRS CHOPIN
Un jardin partagé est créé par des habitants qui désirent se retrouver dans un lieu convivial pour jardiner.
Ils forment une association et sont accompagnés par l'équipe Main Verte de la Mairie de Paris
LES SOUPIRS CHOPIN
Dans ce passage tout est insolite,jusqu'au chat allongé sur les boîtes aux lettres et qui n'est  même pas inquiet lorsqu'un chien passe en aboyant
LES SOUPIRS CHOPIN
Le temps passe, je suis censée aller jusqu'à la porte Dorée mais c'est certain je ne terminerai pas ce parcours aujourd'hui même au pas de charge.
Je continue encore et  me voici au cimetière du Père Lachaise nom du confesseur de Louis XIV, le père de La chaise  qui possédait ici une  résidence.
Le cimetière fut inauguré en 1804 mais il fut boudé par les Parisiens.
Le préfet Frochot fit un peu de "marketing",il organisa en 1817 le transfert d'un lot d'ossements prestigieux Molière,La Fontaine,Abélard et Héloïse.
Cela fonctionna à merveille.
La partie par laquelle on entre en arrivant de la place Gambetta n'a rien d'attachant.Des allées rectilignes d'un grand classicisme.
J'abandonne l'idée de continuer mon parcours et entreprend une balade bien que me trouvant dans un cimetière fort romantique.
Ma passion pour la musique me fait chercher la tombe de Chopin.
Succession de détours,contreforts accidentés et tourmentés.Je salue au passage des noms connus:Proust,Apollinaire,Wilde,Delacroix,Denon,Pleyel et après bien des difficultés m'y voici
LES SOUPIRS CHOPIN
Il a pour voisins  Petrucciani et Desproges
LES SOUPIRS CHOPIN
Je reprendrai cette balade à mon retour de Touraine

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Autourdupuits 60 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines