Magazine

Baroque

Publié le 30 juin 2010 par Archie
Je la revois,
Ses briques rouges aux joints blancs,
Ses dômes, ses arrondis, ses colonnes,
Posée là, comme un gros insecte,
Vaguement arachnéenne,
J'avais quatre ans, à l'époque,
Et j'habitais en face.
L'église baroque,
Qui ne ressemblait à rien,
Etait terriblement impressionnante,
A l'intérieur, je me souviens ,
De ces sortes de petits tunnels,
Qui me paraissaient immenses,
Mais ne dépassaient guère deux mètres de longs,
Où l'on pouvait passer inaperçu,
Et faire ainsi le tour du choeur,
L'église d'Asfeld est ainsi faite,
Qu'elle ne comporte aucune ligne droite,
Raconte le guide,
Allez savoir pourquoi,
Moi qui suis athée comme un pou,
J'aime tant me balader dans des endroits comme ça,
L'église d'Asfeld, c'est aussi pour moi,
Synonyme d'enfance, de petite enfance,
Celle où tout est gigantesque, démesuré,
Celle où reste encore à découvrir l'ensemble du monde,
Un peu cinoque,
Un peu baroque.

Baroque

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Archie Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte