Magazine Info Locale

Conseil Municipal du 30 juin 2010 - Interventions de Stéphane WEISSELBERG - Articles

Publié le 30 juin 2010 par Comité Citoyen Romainvillois

Transfert des contrats concernant l’assainissement à la communauté d’agglomération.

Mme le maire,

Vous le savez puisque vous en êtes la principale instigatrice, nous n’avons pas voix au chapitre de l’intercommunalité. Il est utile de rappeler, en effet, et ce d’autant plus que régulièrement reviendront en séance de conseil municipal des dossiers comme celui de l’assainissement afférant à l’agglomération « Est Ensemble » et au transfert de compétences, que l’opposition romainvilloise ou certaines minorités n’ont accès ni de près ni de loin à aucune information et dossiers traités en conseil communautaire !
Le principe de subsidiarité s’imposant à toutes les compétences obligatoires transférées et bientôt aux compétences optionnelles, nous autres simples conseillers municipaux vont être de plus en plus dépossédés de leurs prérogatives et de leur pouvoir d’intervention. Certains argueront qu’il était déjà maigre alors autant ne pas verser dans le cynisme et le vider de toute effectivité !

Et lorsqu’en 2014 avec l’application de la réforme territoriale voulue pas Nicolas Sarkozy - (qui soit dit en passant en ce moment devrait faire preuve de plus d’humilité vis-à-vis du petit peuple et balayer devant la porte des privilèges que chérissent nombre de ses amis et collègues du gouvernement. Je me permets cette insertion de politique générale car je suis en colère devant le spectacle affligeant et pitoyable donné par les promoteurs de « la république irréprochable » et pour le coup je trouve les mots de François Hollande qui n’est pas mon maître à penser en politique tout à fait adaptés lorsqu’il parle de « démocratie du contre-exemple » et de « la confusion des genres ». Mon aversion pour la démagogie et les tirades populistes me gardent de toute caricature et trait grossier concernant les affaires médiatisées récemment : je veux parler bien entendu des liens entre Eric Woerth, ministre du travail et la fortune de Liliane Bettencourt mais l’enseignant/éducateur que je suis est révolté par les conséquences que ne manqueront pas d’avoir de tels comportements sur les jeunes dont nous avons l’immense et extraordinaire responsabilité de former la citoyenneté ! Et pour que demain notre société ne prenne pas les formes d’une société clanique, fragmentée, compartimentée ou recroquevillée sur des pans communautaires, nous devons remettre de l’éthique au sein de notre contrat social et il faut bien le reconnaître, certains sont beaucoup plus discrédités que d’autres pour le dire et le faire !) - donc en 2014 avec la réforme territoriale, les communes vont perdre l’essence même de notre démocratie décentralisée : la compétence générale ! Cela pose l’éminente et l’épineuse question du sens de l’organisation de notre démocratie délégataire.

Et puisque, Mme le maire, vous avez décidé de représenter la totalité des suffrages exprimés lors du dernier scrutin municipal (notamment les 52 % de ceux qui ne se sont pas portés sur votre liste, faisant preuve ainsi d’une singularité particulière par rapport à vos 8 autres collègues maires), vous nous devez quelques explications sur ce dossier.

Romainville est, de loin je crois, la ville ayant le plus avancé en matière d’assainissement (par la réfection d’un nombre très important de voiries communales). Y a-t-il eu une véritable péréquation entre les villes de l’agglomération en matière budgétaire ou non ?
Et pourquoi n’étiez vous pas représentée ainsi que les autres conseillers communautaires du MGC lors du vote du budget d’assainissement ? Alors que les élus socialistes et verts l’étaient ?
Vous avez tenté d’expliquer votre choix unilatéral de n’élire au conseil communautaire que des élus de la majorité municipale par l’idée que former « un bloc homogène » pour représenter les romainvillois était le plus pertinent.

Or dès les premiers votes dont celui que j’évoque, il y eu dissensus et retour à la solidarité partidaire. Pouvez-vous nous l’expliquer ?

En tous les cas, et ce sera ma conclusion : sur ce dossier je ne suis pas d’accord avec votre approche et continue de réclamer une nouvelle élection des représentants communautaires, qui prenne en compte notre diversité politique.

Cela permettra au moins à ceux de votre majorité mais aussi de l’opposition qui estiment, notamment parce que je fais preuve de moins de fougue et d’impétuosité dans mes argumentaires, de plus de courtoisie et de pondération dans mes interventions ou parce que j’affirme être disponible pour un débat constructif et contradictoire sur la définition d’une politique de gauche sur notre territoire ou encore parce que j’ai remarqué des évolutions positives dans la communication – qui estiment donc que je vous fais allégeance, de réviser le logiciel de leur analyse politique !

e ne suis sensible à aucune sirène émanant d’envoyés spéciaux particulièrement audacieux. Je suis par contre sensible à ce qui pourrait permettre demain une union de la gauche, respectueuse de ses diversités, fière de ses valeurs et ambitieuse sur son projet !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Magazine