Magazine France

Benazir bhutto, pervez mousharraf, eric breteau: un ange et deux diables.

Publié le 30 décembre 2007 par Menye Alain

PAKISTAN. Je suppose que comme moi, ce dimanche après-midi, vous vous gaussez devant les élucubrations du gouvernement pakistanais qui aurait intercepté une conversation d'Al Qaïda, revendiquant l'attentat contre l'ex premier-Ministre, Benazir Bhutto. le spectre qu'on ressasse à chaque moment pour justifier ses forfaits, c'est Al Qaïda.
Ce monstre (photo ci-dessous), PERVERS MOUCHE A GAFFES, est sans aucun doute derrière l'assassinat de la belle princesse pakistanaise et sublime femme politique, Benazir Bhutto, avec la complicité de Bush. Pourquoi ?
Tous les spécialistes de l'Asie vous diront, pour peu qu'ils soient honnêtes, que le Pakistan et l'Inde sont des poudrières indescriptibles. Pour le cas du premier, une vraie démocratie apporterai inévitablement, un parti fondamentaliste tôt ou tard au pouvoir d'où, le soutien indéfectible des Etats-Unis à la dictature Moucharraf.
Ils ont trop lu Samuel Huntington et craignent que le choc tant redouté des civilisation se fasse avec des islamistes ayant une bombe H entre les mains. Cette oeuvre du chercheur Khan a mis au Pakistan, un outil que "l'axe du bien" ne peut contrôler sous un régime qui exècre les Etats-Unis.

ARCHE DE ZOE. Les membres de l'Arche de Zoé ne savent pas ce qui leur arrive. Le néo-colonialisme est fini et pour les zozos, c'est une fin funeste. Breteau aurait perdu 20 kilos. C'est pas cher payé. A dé"faut d'avoir mis plein les poches avec des enfants volés, que is-je, "sauvés", l'homme allait se retrouver devant une fortune colossale.
Sa réelle ou supposée tentative de suicide pour réclamer la vérité, c'est l'hôpital qui se moque de la charité. Son jeûne, non, sa grève de la faim n'est que la résultante d'un échec retentissant qui met fin à sa tentative frauduleuse d'enrichissement illicite.
Hier, au téléphone avec l'incontournable A2N (Alert2Neg), je suis resté bouche bée devant les agissements de Breteau. Un illuminé lui ? Mon oeil. A2N aussi, la mine patibulaire "exigea" que la compagne de l'apprenti Arsène Lupin, Eric Breteau, prenne elle aussi la décision de se défenestrer et là, le tour sera parfaitement joué. Leur tambouille mortelle et morbide à la fois, n'est qu'un chantage abscons. C'est mon avis.
Toutes les photos sont de l'Agence Reuters.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire