Magazine En France

Photo Saint-Germain-des-Prés – Novembre 2010 – Exposition à l’Alcazar – Paris 6ème

Publié le 30 novembre 2010 par Topika

La Galerie Les Yeux Fertiles, crée en 2001, expose les artistes du mouvement surréaliste international (Bellmer, Brauner, Masson, Matta…) ou ayant eu une période surréaliste dans leur carrière (Erro, Goetz, par exemple). Elle présente aussi certains artistes en marge du surréalisme (Sima, Fini…), et ceux qui sont influencés par l’automatisme (tel Degottex ou Hantaï). Elle fait également découvrir les créateurs  aux frontières du Surréalisme, relevant de l’Art Brut (Lesage, Crepin…) ou de l’Art Visionnaire, tous ceux qui explorent les méandres de l’inconscient.

La galerie est présente sur les salons d’art  comme ArtParis ou le Salon du Collectionneur et ArtElysées.

Surréalisme : photographies, photomontages, collages.

Changer la perception des choses.

L’ambition des surréalistes dès 1924: une nouvelle façon d’être, une manière de faire, de voir en faisant appel à des techniques aussi nouvelles, l’écriture automatique, les textes collectifs, les collages, les cadavres exquis….

La photographie devient alors le support d’un langage nouveau, celui de la pensée surréaliste où les images « vivent ». La photographie est alors présente dans tous les textes importants et les revues du groupe.

Il n’y a jamais eu de théorisation réelle de cet usage de la photo et peut donc s’étendre à tous les artistes, même ceux qui ne sont pas directement liés au groupe, tel Man Ray ou Adget.

Expérimenter : manipulations techniques maîtrisées ou non, capter avec ou sans appareil,  photogrammes, brûlages, solarisations, fossilisations, photomontages, ces techniques amènent à la création d’un nouvel espace-temps.

Le Centre Pompidou a remis en lumière, l’année passée, l’apport fondamental des questions posées à ce médium par le Surréalisme, en manipulant l’image et la vision elle-même.

La Galerie proposera un vaste panorama de ces techniques avec les artistes Jindřich Heisler,  Raoul Ubac, Pierre Molinier, Max Bucaille, Georges Hugnet, Jacques Prévert, mais aussi des artistes contemporains participant de cette lignée.

Photo Saint-Germain-des-Prés – Novembre 2010 – Exposition à l’Alcazar – Paris 6ème

Pierre Molinier, Photomontage pour Le Chamane et ses créatures, tirage argentique. Courtesy Galerie Les Yeux Fertiles.

Alcazar Bar-Restaurant contemporain (Paris 6ème)

62 Rue Mazarine

75006 Paris

Tél : 01 53 10 19 99 / Fax : 01 53 10 23 23

Ouvert 7/7 – 365 jours/an – de 12h à 14h30 et de 19h à 2h


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Topika 87 votes Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines