Magazine

Dojoji

Publié le 30 janvier 2008 par Pralinerie @Pralinerie
Ah, Mishima... J'ai découvert cet écrivain génial il y a quelques années et j'avais alors dévoré la mer de la fertilité, oeuvre sublime, à lire absolument ! J'ai aussi lu quelques pièces de théâtre, d'autres romans et des nouvelles. C'est donc sans crainte que j'avais mis ce titre sur ma liste du challenge. En effet, ces quatre nouvelles sont vraiment sympathiques, on y retrouve bien la personnalité de Mishima, ses contes doux amers, précis et prenants.
Dojoji : Un antiquaire fait l'article à ses clients "belle armoire, décor sublime etc" mais une superbe jeune fille annonce qu'un crime y a été commis, faisant ainsi fuir les acheteurs. Son amant a vécu et est mort dans ce meuble qu'elle souhaite acheter, mais avant, elle veut se défigurer.
Les sept ponts : Trois amies vont franchir sept ponts, de nuit, en priant pour que leur souhait le plus cher se réalise : l'une veut de l'argent, l'autre un protecteur, la dernière l'amour d'une star. Une servante les accompagne. Que veut-elle ?
Patriotisme : Un couple se suicide. L'homme est un soldat partagé entre son devoir et son affection, la femme le suit dans la mort. Leur mariage et leurs derniers instants ou l'héroïsme selon Mishima (qui s'est suicidé de la même façon que son héros).
La perle : Anniversaire d'une femme. Sa perle glisse hors des griffes de la bague et tombe près du gâteau. Confondue avec les décorations et avalée par un des convives ? Volée ? La perte de ce bijou crée bien des quiproquos !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pralinerie 1138 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte