Magazine Emarketing

Interfaces riches et e-commerce

Publié le 30 janvier 2008 par Christophe Ournaux
Interfaces riches et e-commerce

Interfaces riches ! Ce mot à la mode se rencontre à tous les coins de blogs. Un petit rappel pour mémoire ?

Que sont les interfaces riches ?

Les interfaces riches désignent les interfaces des sites internet qui proposent une expérience utilisateur avancée grâce à l’utilisation de technologies nouvelles plus interactives qui permettent d’offrir sur internet des fonctionnalités et des usages jusqu’à présent réservés aux applications de bureau. Cette tendance surfe sur la vague du Web 2.0 qui replace l’utilisateur au centre du dispositif et lui permet de s’approprier des outils pour ainsi s’affirmer dans son espace virtuel.

On parle aussi de rich media ou de RIA (Rich Internet Applications), de plus en plus de RDA (Rich Desktop Applications), déjà de RMA( Rich Mobile Applications) et Fred Cavazza de RIG(Rich Internet Games) !

En effet, la notion de page web a volé en éclats, les possibilités ont littéralement explosées avec l’offre de langages et de technologies et les applications internet sont devenues multi-supports, échappant au navigateur pour devenir autonomes, se déplaçant vers le bureau ou les mobiles.

En savoir plus sur les interfaces riches

Il existe de nombreux sites et blogs qui se sont spécialisés sur les interfaces riches et il y aurait matière à bien des ouvrages pour Eyrolles et O’Reilly

;-)
Néanmoins, pour en savoir plus, je vous invite à lire en priorité ces articles particulièrement soignés rédigés par de talentueux jeunes ingénieurs passionnés, Frédéric COZIC et Fabien Deshayes:

* Que sont les applications riches (RIA) ? - Partie 1 - Définitions et usages.

* Que sont les applications riches (RIA) ? - Partie 2 - Technologies et exemples concrets.

* Que sont les applications riches (RIA) ? - Partie 3 - Quel futur pour l’Internet riche ?

2 blogs de veille pour la route : InterfacesEnrichies.fr et le blog de Yoann Nussbaumer

Pourquoi cet engouement pour les interfaces riches ?

Les interfaces riches ont donc beaucoup de qualités qui leurs valent ce récent engouement. Les interfaces riches sont souvent:

- plus fonctionnelles que les interfaces plus classiques ce qui intéresse les entreprises qui peuvent proposer des solutions plus portables, ouvertes et accessibles à leurs équipes.

- plus efficaces et interactives, ce qui les rend populaires auprès du public.

- plus convaincantes, immersives et spectaculaires, ce qui explique l’intérêt des marketeurs qui y voient de nouvelles opportunités pour valoriser leurs offres et produits et s’aménager de vrais avantages concurrentiels.

- plus ergonomiques et persuasives, ce qui passionne les web designers et les poussent à innover toujours d’avantage pour proposer de nouvelles expériences utilisateurs.

- partout : sur votre navigateur, votre bureau ou votre mobile, elles assurent un lien dynamique permanent avec internet et vos virtualités (réseaux sociaux, contenus stockés, …) ce qui les placent au coeur des nouveaux usages.

Les interfaces riches dans le e-commerce

Les interfaces riches jouent un rôle croissant dans le e-commerce : pour la mise en valeur du catalogue, dans le cadre de la simplification du tunnel d’achat, ou pour apporter des aides au choix (simulateurs, comparatifs, …)… Elles sont de plus en plus nombreuses et présentes depuis un peu plus d’un an.

Voici les dernières pépites de Rich media appliqué aux catalogues produits à l’origine de ce billet.

- Koodza : Un site de reference en terme de nouvelles pratiques e-commerce particulièrement bien intégrées à mon sens. A noter l’usage de l’ajax pour mettre à jour le catalogue produits. C’est pas nouveau, mais c’est bien mené et efficace !

Interface riche Koodza

- Knicker Picker : Un site de lingerie qui propose de choisir un mannequin pour assister à un défilé de lingerie sur-mesure et interactif.

Interface riche Knicker Picker

Dans un esprit proche: La Redoute propose le salon d’essayage virtuel.

Interface riche La Redoute

- Flip Zone : Ce n’est pas un site de commerce électronique, mais son livret flash illustre bien ce qu’on peut faire pour valoriser ses produits.

Interface riche flip zone

A noter que la Redoute propose déjà depuis longtemps ses catalogues sur ce mode livret flash, avec une interactivité plus avancée. Mais c’est juste une commodité du catalogue papier étendue au web : ce mode de navigation est assez cloisonné par rapport au site principal, alors qu’il pourrait être mieux intégré dans une expérience utilisateur encore renforcée.

A noter également que Bebeo présentait une interface riche assez immersive et originale pour la proposition de ses produits, mais après un saut sur le site, je constate qu’il est revenu à une présentation plus classique.

Cela révèle sans doute que les interfaces riches sont plus coûteuses à mettre à jour que les interfaces classiques (riches, on vous dit !), et qu’il faut agir avec prudence en matière de e-commerce et bien s’assurer que ses choix technologiques ou ergonomiques favorisent réellement l’acte d’achat sur le site.

A quand un guide des best-practices en rich e-commerce ? Peut-être un prochain billet …

Pour en savoir plus sur les applications internet riches appliquées au e-commerce et suivre l’actualité, je vous recommande la lecture de ce nouveau blog: RichCommerce.fr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossiers Paperblog

Magazines