Magazine Internet

Pertes de donnees numeriques sensibles a repetition au royaume uni

Publié le 30 janvier 2008 par Verbal Kint
PERTES DE DONNEES NUMERIQUES SENSIBLES A REPETITION AU ROYAUME UNI Les données personnelles de 600 000 Britanniques ont été perdues lors du vol d'un ordinateur portable appartenant à un officier de la Royal Navy (la Marine) à Birmingham, dans le centre de l'Angleterre.

Selon le ministre de la défense britannique (MoD), le dossier en question contenait des informations à caractère personnel concernant tous ceux "qui avaient soit exprimé un intérêt, soit joint" la Marine et l'armée de l'air.

Le vol a eu lieu le 9 janvier mais il n'a été révélé que neuf jours plus tard compte-tenu du caractère "sensible" des données contenues dans l'ordinateur (état civil, situation familiale, informations contenues dans les passeports...), a précisé le MoD. Pour ceux qui ont postulé pour s'engager, "de nombreuses données personnelles peuvent être détenues, dont les numéros de passeport, de sécurité sociale, de permis de conduire, les renseignements familiaux, des données bancaires, les adresses des médecins..."

UNE SÉRIE DE BÉVUES

En moins de trois mois, le gouvernement britannique a été contraint à reconnaître plusieurs bévues semblables en matière de gestion de données personnelles sensibles.

En novembre, deux disques informatiques contenant les données concernant 25 millions de demandeurs d'allocations familiales ont été perdues par les services du fisc et des douanes britanniques.

En décembre, la perte par la poste de deux cédéroms contenant les noms et adresses de quelque 6 000 automobilistes nord-irlandais a été annoncée. Dans le même temps, la police a reconnu que des renseignements concernant des prisonniers (noms, dates de naissance, casier judiciaire) avaient été envoyés à la mauvaise adresse.

Moins d'une semaine plus tard, le gouvernement a fait savoir qu'un disque dur contenant des informations personnelles de plus de trois millions de candidats à la partie théorique du permis de conduire au Royaume-Uni avait été égaré par un sous-traitant privé aux Etats-Unis.

Enfin, le 23 décembre, le Sunday Mirror a révélé que neuf centres de santé avait perdu les données personnelles de leurs patients. Selon l'hebdomadaire, le centre de City et Hackney, à Londres, a égaré un cédérom contenant les noms et adresses de 160 000 enfants. Le ministère de la santé a reconnu des "défaillances" dans "un petit nombre de centres".


Le Monde
Lire l'article
Image Flickr
Le blog de VerbalKint - www.verbalkint.net -

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Verbal Kint 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine