Magazine Emarketing

Si Google rachète Yell, il entrera dans l'Offline... par la grante porte

Publié le 31 janvier 2008 par Andry Rakotomavo @marketingpub
Souvenez-vous le regret d'Orange qui détenait auparavant PagesJaunes: il y a une cohérence entre une activité de moteur de recherche et une activité d'annuaire. Les points communs:
  • générer un trafic naturel important;
  • faire de ce trafic une source de revenus publicitaires récurrents;
  • possibilité de ciblage local pour une performance encore meilleure;
  • lien entre le monde web et la vie réelle
  • un accès via 4 canaux: papier; site web; site mobile; téléphone surtaxé avec les emblématiques 118
La stratégie du Groupe Yell est en ce sens très réussie avec une présence internationale, une rentabilité élevée (10%), et un vrai positionnement publicitaire réussi. L'intérêt de Google a donc une cohérence stratégique et financière... mais Yellow Pages est un poids lourd: il vaut le quart de la trésorerie de Google, mais Google en a les moyens. Google Local le vaut bien !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Andry Rakotomavo 212 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog