Magazine France

Arche de Zoé Biotech AEC Pfeizer et F. Sarkozy : synthese

Publié le 31 janvier 2008 par Torapamavoa Torapamavoa Nicolas @torapamavoa

Torapamavoa vous propose un regard approfondi sur l'info..
car au delà de la condamnation des membres de l'arche de ZOé sans leur offrir d'etre jugés separement en rapport avec leur niveau de connaissance et de responsabilité dans leur projet.
Loin demoi l'idee de venir en soutien des 2 protagonistes principaux de l'affaire à savoir Breteau et sa com-plice puisque leurs propos et projets sont foncierement innacceptable et revoltant.
(voir le reportage filmée par une jurnaliste presente avec l'association sur place)
le mepris de l'intelligence des Africains et de leur capacité a etre des adultes responsables font de ces 2 personnes de profonds paterno-neo-colonialistes.
Meprisables.
Ce qui n'est pas le cas pour la majeure partie des autres intervenants sur place mais à Paris....

En préambule il faut lire cet article excellent et recapitulatif,
http://watchingsarko.canalblog.com/archives/2007/11/09/6832498.html
nous l'avions déjà signalé dans notre blog ici :
Arche de Zoé, 2ème témoignage citant François , le frère de Nicolas Sarkozy
et ici :
Arche de Zoé & Francois Sarkozy : une affaire à tiroir...
Arche de Zoé: ça se corse..
à la fin de l'article apparait un droit de reponse d'un certain Amedee :
DROIT DE REPONSE
Des propos tenus sur des blogs malveillants et dans un article paru dans le Nouvel Observateur faisant état de liens entre Paris Biotech Santé et l’Arche de Zoé, m’amènent à vous apporter un éclairage précis sur tous les amalgames et insinuations faits :
• Paris Biotech Santé n’a jamais donné aucune subvention à aucun organisme humanitaire depuis sa création. Vous trouverez en annexe une certification de l’expert comptable (annexe 1) et une du Commissaire aux Comptes (annexe 2). Par ailleurs, l’expert comptable ne travaille pas et n’a jamais travaillé avec l’Arche de Zoé. (Annexe 3). Les annnexes faites par des personnes assermentées sont visibles sur notre site.
Stéphanie Lefebvre est directeur adjoint de Paris Biotech Santé à titre professionnel. A titre personnel, elle était jusque là secrétaire générale de l’Arche de Zoé. Elle est bien entendu à Paris actuellement et ne s’est jamais rendue au Tchad. La seule erreur qu’elle ait commise vis-à-vis de Paris Biotech Santé est d’avoir communiqué une adresse mail professionnelle dans les statuts de l’Arche de Zoé. Elle est bien la fille de l’ancien Président de l’Université Paris 5, Jean-François Dhainaut.
• La lettre du 25 avril 2005 que j’ai écrite (parue dans le Nouvel Observateur) est totalement sortie de son contexte. Cette période correspond à l’après-tsunami, où il existait un élan national, et je proposais éventuellement de récupérer des caisses de médicaments (soutien logistique) ou de trouver des collègues pédiatres pouvant répondre à des questions médicales (réseau). Il n’y a eu aucune suite à cette lettre.Leur association a été crée posterieurement .

-----------------
CE qu'on remarque tout de meme c'est que en tant que Secretaire generale de l'association Biotech, n'aurait elle pas une place privilégiée pour etre au fait des projets de l'association Arche de ZOé ?
Sa proximité avec le frère de notre nain President n'aurait elle pas du alerter les grandes oreilles du Petit ?
J'ajoute à ceci la reponse de massy et qq precisions sur Biotech :
http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=94314#commentaires

comment l'association a t elle beneficiée de l'aide logistique de l'Etat français avant la tentative d'exfiltration des enfants,en utilisant des avions de l'armée française pour le transport du matériel de N'Djamena à Abéché ?
(Abéché est un aérodrome sous double controle militaire :tchadien et français)

pourquoi les services du ministère de la defense connaissaient le plan de vol du boeing affréyé par Breteau ? ? ? ?

Pourquoi la tresorière de l'arche de zoé est aussi administratrice d'une firme pharmaceutique,Paris Biotech Santé,financée par Biolliance pharma qui a pour vice president au conseil de surveillance FRANCOIS SARKO, frere de notre triste president....
Ce mysterieux Sarko siège à AEC partners qui a pour principal client Pfeizer,le leader mondial de l'industrie pharmaceutique et spécialiste du traitement de la maladie d' Alzheimer (devenue cause nationale depuis l'election de sarkoflip)....

Est ce une coincidence si Pfeizer, spécialiste officieux d'essais clinique de medicaments est attaqué par le Nigeria pour des essais de médicaments illégaux sur 200 enfants en 1996 ( le Trovah) ayant entrainés 11 decés chez ces enfants et de multiples séquelles... ?
quelques sources pour etayer ces dires :
http://www.biotech-finances.com/?page=entreprise&entreprise_id=991

http://www.20minutes.fr/article/162279/Economie-Le-Nigeria-reclame-7-milliards-de-dollars-de-dommages-au-laboratoire-Pfizer-qui-dement.php
il semble que le veritable nom du labo soit PFIZER et non Pfeizer.
Tres connu pour fournir
Viagra Xanax et autres saloperies...entres autres ACTIFED
evidemment à eviter !
quelques infos parceque ca avut le coup d'etre su :

2006 Pfizer produit 8,2% des médicaments consommés dans le monde, premier producteur mondial.
2005 Premier laboratoire pharmaceutique mondial.
2004 Pfizer vend 26% des substituts de tabac achetés en France.
2004
En 2004, cinq médicaments réalisent 47% des ventes (Lipitor, Norvasc, Zoloft, Celebrex, Neurontin) et plus de 2 milliards de $US chacun.
Dix médicaments 61% de ses ventes (Lipitor, Norvasc, Zoloft, Celebrex, Neurontin, Zithromax, Viagra, Zyrtec, Bextra, Xalatan) vendus pour plus de 1 milliard de $US chacun.
2003 Pfizer produit 6% des médicaments achetés au Japon

Bon et comme je ne suis pas venu pour rigoler :

douteuse : image source 2007 Désinformation:
Au mois de septembre, de nombreux journaux des Etats-Unis ont rapporté la hausse alarmante du nombre de suicides chez les jeunes entre 2003 et 2004 et ont lié ce phénomène à une baisse de la consommation d'anti-dépresseurs.
Ces articles citaient une étude académique publiée dans l'American Journal of Psychiatry qui concluait que les avertissements de santé affichés sur les boîtes d'anti-dépresseurs avaient incité les médecins à réduire le nombre de prescriptions.
Ainsi, de nombreux et éminents psychiatres ont appelé à la suppression de les avertissements.
Pourtant, une enquête a révélé que le nombre de prescriptions n'avait pas été réduit et qu'une telle étude devait être menée sur le long terme et non sur deux ans. L'étude avait été financée par Pfizer et que les auteurs avaient des liens étroits avec deux autres laboratoires pharmaceutiques fabricant des anti-dépresseurs: Glaxo et Wyeth.:
2006 Désinformation: Pfizer a diffusé un communiqué de presse video, une fausse information à la télévision, sur la chaîne KPIX-5, sans le dévoiler.:
2006 Biopiratage - Confiscation du savoir public: Pfizer attaque en justice les Philippines pour l'empêcher de produire un générique de son médicament, malgré l'autorisation internationale des accords sur la propriété intellectuelle (TRI¨PS).:
2006 Désinformation: Pfizer hired C&W PR group "for general representation and issues concerning Medicare/Medicaid and pharmaceutical research & development." The 11-person team assigned to the account includes former Minnesota Republican Congressman, Vin Weber. Weber is also Chairman of the National Endowment for Democracy and a board member of both the Aspen Institute and Citizens Against Government Waste. He was also involved with the neo-conservative network, the Project for a New American Century.
In mid-June two men announced they were suing Pfizer, alleging serious side effects from the anti-cholesterol drug Lipitor.
: relations publiques: C 2005 Partenariat contestable: Sharing the Care: "Pfizer donates its most advanced medicines to low-income, uninsured patients through a network of more than 380 federally-qualified health centers" : valeur: Health partner;
2005 Partenariat contestable: Partnership for Prescription Assistance with the American Academy of Family Physicians, American Academy of Physician Assistants, American College of Emergency Physicians, NAACP, National Alliance for Hispanic Health, National Alliance for the Mentally Ill, National Association of Chain Drug Stores, National Medical Association, National Urban League, United Way of America. : valeur: Health;
2005 Désinformation: Sponsor of the Business for Social Responsibility's 2005 conference. 2005 Partenariat contestable: Connection to Care: "medicines reach patients in need through individual physicians' offices" : valeur: Health partner;
2004 Désinformation: In December 2004 a report linked high doses of Celebrex, a member of the class of drugs referred to as Cox-2 inhibitors, to an increased risk of heart attacks. The co-managing director of the WPP Group's health and medical practice, Sherry Pudloski, told O'Dwyer's PR Daily that they still had the account but declined to talk about what they did for Pfizer. :
2004 In November 2004 Ogilvy Public Relations Worldwide - a part of the WPP Group - took over the accounts for both of Pfizer's Celebrex and Bextra pain medications. : 2004 Partenariat contestable: Don pour les victimes du tsunami: 10000000 de dollars : valeur: Humanitaire; 2001 budget pub: 992 millions US$; 2000 budget pub: 944 millions US$;
Passons sur Pfeizer les malfaisants...
------------
Massi y repond à l'Améedée en ces termes :

Monsieur Amédée-Menesme,
Ce blog ne cherche pas à jeter l'opprobre sur votre entreprise, mais simplement à apporter un éclairage nouveau sur l'affaire de l'Arche de Zoé. Le fait que l'organisatrice de cette opération travaille également pour Paris Biotech Santé est - il me semble- une information pertinente, en terme d'expérience et de relations que cela a pu lui apporter, surtout dans ce contexte où beaucoup de questions restent sans réponse.
Pourtant personne ne parle d'elle, sans doute parce qu'il ne faut pas risquer d'impliquer le nouveau président de l'AERES, ou d'autres.
Voilà pourquoi ce blog s'acharne, par souci d'honnêté.
D'ailleurs je note que vous contestez les déclarations de Breteau sur les commisaires aux comptes, et j'ajoute ce rectificatif à mes billets, de même pour votre lettre de 2005.
Quant au soutien de Paris Biotech à l'Arche de Zoé, s'il est vrai que l'association a été déclarée en juillet 2005, l'opération "un village à Sumatra" a été organisée par les mêmes personnes (voir site ADZ), et sur le site de Paris Biotech on peut lire [PBS info numéro 3, janvier 2005]:"En ce début d’année, l’Equipe de Paris Biotech sensible à l’avenir des enfants d’Asie, a choisi de soutenir l’opération « Un village d’enfants à Sumatra »"
Ce qui est tout à votre honneur, de plus un soutien en 2005 ne dit absolumment pas que vous avez choisi de soutenir également l'"opération Darfour", et ce n'est d'ailleurs, pas ce que je dis. J'ai simplement diffusé une information déja rendue publique par votre propre site web, et j'en ai précisé le contexte.Cordialement,

Ce qui est tres juste,
nous apportons ces quelques précisions encore à cette affaire avec :

http://collectif28sansp.canalblog.com/archives/2008/01/11/7527371.html

L’objet social de l’association l’Arche de Zoé est d’« intervenir en faveur des enfants victimes du tsunami du 26 décembre 2004, à Banda Aceh (Sumatra, Indonésie) pour leur permettre de retrouver des conditions de vie décentes par des programmes sanitaires, sociaux et éducatifs ; développer, mettre en œuvre et coordonner des programmes de réhabilitation de l’environnement familial et social de ces enfants ; développer tout programme en adéquation avec les besoins des enfants et de leur environnement de manière à favoriser le retour à l’autonomie, de façon plus générale ;

mettre en œuvre toute action permettant de venir en aide aux enfants en difficulté, en détresse ou victimes de catastrophes naturelles ».

Comme ne le laisse pas deviner cet énoncé humanitaire, l’association est une initiative d’un organisme semi-public français, Paris Biotech Santé. Celui-ci a été fondé conjointement par l’Université Paris-V Descartes, l’INSERM, l’École centrale de Paris, et l’ESSEC, et dispose de tous les agréments officiels nécessaires.

Son objet est de soutenir des projets de création d’entreprises dans le domaine du médicament, des dispositifs médicaux et des services aux malades [3].

Paris Biotech Santé gère un immeuble de 3 200 m², dont 2 500 m² de laboratoires, à l’hôpital Cochin. Ces installations ont été inaugurées en grande pompe, il y a trois semaines par le maire de Paris, Bertrand Delanoë, le président de la région Île-de-France, Jean-Paul Huchon, et le président de l’université Paris-V Descartes, Jean-François Dhainaut [4].


Il résulte de ce montage que la finalité ultime de l’Arche de Zoé est de tester des programmes sanitaires sur des enfants en difficulté dans le tiers-monde en vue de leur développement commercial.


Les liens organiques de l’Arche de Zoé et de Paris Biotech Santé sont attestés par l’avis de création de l’association publiée au Journal officiel de la République française du 2 juillet 2005. Il précise : « Siège social : 23, rue Hallé, 75014 Paris. Courriel :
xxxxxxxxxxxxxxx
». Au demeurant, Stéphanie Dhainaut-Lefèbvre, contact légal de l’Arche de Zoé est aussi la directrice adjointe de Paris Biotech Santé et l’épouse du président de l’université. En outre, l’Arche de Zoé est la déclinaison française de la Zoe’s Ark Foundation Inc. (154 A’Becket Street, Melbourne 3000, Victoria, Australie). Malgré le communiqué de la Fondation assurant n’avoir aucun lien avec l’association homonyme française, tous les responsables français sont membres de l’organisation-mère australienne, y compris Paris Biotech Santé qui figure parmi la liste fiscale en notre possession.
Contacté par téléphone, Paris Biotech Santé indique que seul son directeur, le professeur Olivier Amedée-Manesme, est habilité à répondre à la presse et que celui-ci n’est pas joignable. C’est dommage car il aurait été en mesure d’indiquer quel avis le Comité d’évaluation de Paris Biotech Santé a émis sur le programme Arche de Zoé ; un Comité d’évaluation où siège le docteur François Sarközy, médecin pédiatre. Contacté à son tour par téléphone, le secrétariat de François Sarközy nous assure qu’il transmet notre question et nous rappelera.
François Sarközy est politiquement proche de son frère aîné, le président Nicolas Sarközy, au point que celui-ci, lorsqu’il était maire de Neuilly et ministre de l’Intérieur, l’avait fait nommer médiateur dans le conflit social de l’hôpital américain de Neuilly [
5].


Le Figaro le présentait au lendemain de l’élection présidentielle comme l’une des 100 personnalités qui compteraient désormais « au coeur de la future équipe de France » [6].

Le média sarközyste (excusez le pléonasme) précisait : « Ce pédiatre de 48 ans, vice-président du Conseil de surveillance d’une société de biopharmaceutique, s’est beaucoup rapproché de son grand frère Nicolas lors de la campagne, notamment à l’occasion de séjours brefs mais studieux dans la maison de François, en Provence. » De son côté, Le Nouvel Observateur indique : « Autant Nicolas Sarkozy entretient des relations orageuses avec son frère aîné Guillaume, un temps vice-président du Medef, autant il se sent proche de François, un pédiatre devenu manager. C’est chez lui que Sarkozy a reçu ses amis, le soir de son discours “fondateur” du 14 janvier, et c’est dans sa maison du Midi qu’il s’est parfois réfugié pendant la campagne » [7].

Le Monde note : « Le frère cadet de M. Sarkozy a été beaucoup vu au cours de la campagne. C’est chez lui, dans sa maison des Alpilles, que l’ex-ministre a passé de nombreux week-ends ces derniers mois. En l’absence de Mme Sarkozy - qui n’a été officiellement présente au côté de son mari que le 14 janvier et le 22 avril, et enfin dimanche 6 mai sur le podium dressé place de la Concorde, à Paris, au soir de la victoire -, il a symbolisé une présence familiale autour du candidat. Interrogé un jour sur le sens de sa présence, François Sarkozy, soucieux de lever toute ambiguïté, avait précisé : “Je ne le soutiens pas, je l’accompagne”. » [8]


François Sarközy est aussi une personnalité influente des médias. Ainsi Libération lui a attribué un rôle dans l’éviction de Robert Namias de la direction de TF1 au lendemain de l’élection présidentielle [9].


À la rubrique « François SARKÖZY de NAGY-BOCSA », le Who’s Who in France indique : « Interne des Hôpitaux de Paris en pédiatrie (1983-85 et 1987-89), Assistant au laboratoire de physiologie respiratoire de l’hôpital Trousseau à Paris (1989-90) ; aux laboratoires Roussel-Uclaf : Chef de projet international pour les antibiotiques (1990-93), Directeur du développement clinique international (1994-95), Responsable du développement international (1995) ; au groupe Hoechst Marion Roussel : Vice-président, Directeur de la gestion du portefeuille et des projets en développement international à Bridgewater (États-Unis) (1996-98), Directeur médical et pharmaceutique pour la France (1998-99) ; Président-directeur général du Centre international de toxicologie (1998-99) ; Directeur médical pour la France à Aventis (1999-2000), Associé du Cabinet de conseil en stratégie et en organisation devenu AEC Partners (depuis 2001), Président d’AEC Partners Inc. (depuis 2006) ; Vice-président, Membre du conseil de surveillance de BioAlliance Pharma (depuis 2005) »
Bio Alliance Pharma termine ses expérimentations humaines pour le lancement de médicaments luttant contre des maladies opportunistes du cancer et du HIV, Loramyc, Lauriad et Transdrug [
10].
Le monde étant petit, en 2006, le principal client de François Sarközy à AEC Partners est le syndicat français de l’industrie pharmaceutique (LEEM), lequel emploie aussi Stéphanie Lefebvre de Paris Biotech Santé et de l’Arche de Zoé, via LEEM-Recherche.
Le président Idriss Déby ne s’est certainement pas exprimé à la légère. Le rapatriement des journalistes et des hôtesses de l’air impliqués dans cette opération a dû être chèrement négocié. Au demeurant, le Tchad, en traduisant en justice les responsables de l’Arche de Zoé, conserve un moyen de pression non-négligeable sur le président français.

Mais tout ca n'interesse pas les medias ...
nous si....

BAS comme
Bon à savoir....
http://torapamavoa.blogspot.com http://myspace.com/torapamavoa Non Nicolas! Le rap anti sarko !!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :