Magazine Finances

Un marché en milliards d’euros : identité numérique et signature électronique

Publié le 01 février 2008 par Aurélia Denoual

Avec le développement des services « en ligne », l’identification des utilisateurs, mais également la possibilité d’apposer une signature électronique est un enjeu économique vital.


Pourtant une étude réalisée par le cabinet Gartner indique que 30 % des personnes interrogées limitaient leurs achats en ligne et 14 % précisaient avoir arrêté tout paiement sur internet.


C’est, notamment, ce constat qui a poussé AFNOR-Standarmedia, avec l’appui de Keynectis, la CDC (Caisse des dépôts et consignations), Capgemini et le cabinet d’avocats Caprioli à établir un état des lieux concernant les relations entre économie numérique et identité.


Pour lutter contre ce risque de perte de confiance, certains de nos voisins européens (Autriche, Slovénie, Norvège, Estonie, Finlande, Suède, Italie, Belgique) proposent à leurs citoyens la carte d’identité électronique qui conduit à une croissance de l’utilisation des services publics et privés en ligne. En France, nous sommes en retard dans ce domaine.


Toutefois, lors d’entretiens menés, la CNIL estime qu’un usage étendu de la future carte d’identité électronique est possible, si la vie privée de l’internaute est préservée et si l’État ne procède pas à un traçage de ses actions sur internet.


Rappelons, qu’en 2006, le commerce électronique en France a progressé de 40 % par rapport à 2005, pour atteindre le montant de 13 milliards d’euros. L’étude précise que le volume des fraudes à la carte de paiement sur internet est de 0,2 % du chiffre d’affaires (soit 26 millions d’euros) venant principalement des litiges avec les commerçants.


Il faut trouver une approche permettant aux utilisateurs, à la fois, d’avoir suffisamment confiance pour procéder à un achat, signer un contrat, ouvrir un compte en banque, … mais sans avoir le sentiment d’être fiché et épier à l’extrême comme dans « 1984 » le célèbre roman de Georges Orwell.

 

Crédit photo : Jay Simons/Stock Exchange 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines