Magazine Politique

Tchad et légitimité

Publié le 02 février 2008 par Kalvin Whiteoak

Il y a peu les membres de l'Arche de Zoé, ces pieds nickelés un peu particuliers de l'humanitaire ont écopé d'une peine assez violente pour avoir, en fait, voulu se faire plaisir tout en soulageant des souffrances ou des vies pas très heureuses à leurs yeux. La manière n'était ni futée ni recommandable, mais enfin le fond du fond des intentions n'était quand même pas de tuer mais de rendre service.

La quotité de la peine de huit ans qui vient d'être confirmée en France est considérable en regard des "standards" européens. Cette quotité a toutefois été décidée par une sorte de Tribunal fantoche d'un régime fantoche dont Idriss Deby n'est même plus maître ce jour, dès lors que la rébellion aux ordres du Soudan a envahi N'Djamena.

Quelle légitimité avaient donc les juges tchadiens qui ont pris cette décision et qui d'un jour à l'autre risquent fort de se retrouver eux-mêmes derrière les barreaux. Décidemment, l'Afrique n'est pas un continent simple à comprendre, surtout lorsqu'elle est manipulée par les puissances de l'argent US et extrême-orientales, sous cuisson lente des Français étonnés.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kalvin Whiteoak 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines