Magazine Entreprise

L'A380 teste en vol le GTL aujourd'hui vendredi 1er fevrier : tout c'est bien deroule !

Publié le 01 février 2008 par Ecolo Trader

Ce 1er février, l'Airbus A380 a ralie Filton en Grande-Bretagne a Toulouse,

au moyen d'une combinaison de GTL (gaz to liquid) et de kerozene.

Par ce vol d'essai, l'A380 est devenu ainsi le premier avion de ligne à voler

à l'aide d'un carburant de synthèse issu du gaz (Gas to Liquid, GTL). 

Precisions :

Seul l'un des quatre réacteurs Trent 900 de l'A380 (reacteur exterieure aile gauche) etait aujourd'hui alimenté avec ce carburant de synthèse a hauteur de 40% et, les trois autres fonctionnaient a 100% sur du kérozène classique.

Pour Sebastien Remy, directeur de recherche chez l'avionneur européen pour les carburants alternatifs lors du point presse au depart d'Angleterre : « Cela va nous permettre d'évaluer les différences de réaction des moteurs ».

"Le comportement de l'avion a été normal. Le moteur s'est comporté exactement comme les trois autres", a affirmé Hugues van der Stichel, l'un des deux pilotes de l'A380 portant sur sa carlingue "Greener, cleaner, quieter, smarter" (plus vert, plus propre, plus calme, plus malin).

Fabrice Brégier, directeur général d'Airbus, s'exprimait peu après l'atterrissage. "Ce carburant, à partir de gaz naturel, sera disponible relativement  prochainement" . Car il possede de nombreux avantages comme le fait de ne pas emettre de dioxyde de soufre et présente des avantages en termes de consommation par rapport au kérosène.

Accords multipartites :

Ces tests resultent de l'accord signé a Dubai en novembre dernier entre Qatar Airways, Qatar Petroleum, Qatar Fuels, Rolls Royce et Shell.

Rolls-Royce est le concepteur des moteurs de l'A380, et Shell, la companie petroliere Anglo-neerlandaise, fournit le carburant GTL, car ils possedent une avance technologique dans ce domaine.

Pour les companie du Golfes, proprietes des Etats du Golfes qui se montrent si pressees detiennent pres de 15% des reserves de gaz au monde. Dès 2009, Quatar Airways veut utiliser des appareils alimentés à 50% avec un carburant de synthèse liquide dérivé du gaz et, la compagnie pétrolière Qatar Petroleum construit actuellement une raffinerie destinée à fournir ce carburant, qui devrait alimenter à partir de 2011, une fois l'usine achevée, tous les appareils de Qatar Airways.

L'avion d'Airbus de tous les superlatifs montre la voie vers le développement de carburants alternatifs pour l'aviation, apres les annonces de Boeing sur le developpement de biocarburant, dont toute la filiere est a construire.

A380 flies on alternative fuel the 1 February 2008
Airbus continues to lead the industry in environmental research and in doing so, has conducted a flight test using gas to liquid kerosene. Current commercial aircraft fly with oil-derived jet fuel, but this product - synthesized through the Fisher-Tropsch process - has the advantage of being cleaner, which will result in lower emissions.

Remerciements  a la Depeche du Midi pour la photo et la documentation detaillee.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ecolo Trader 42 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte