Magazine Formation

Mentions banalisées = bac bradé ?

Publié le 16 juin 2011 par Mcetv

http://static.mcetv.fr/img/2011/06/bac-mantion.jpg

50% des bacheliers obtiennent une mention, cela signifie t-il que le Bac est trop facile ou que les étudiants sont meilleurs chaque année ?

En 2010, sur l’ensemble des élèves présentés au Bac, 85.6%  l’ont obtenu, et la moitié d’entre eux avec une mention.

Mentions trop accessibles ?

L’obtention du Bac avec mention ne serait en fait, pas si impossible que cela.

En effet, grâce aux options facultatives et aux TPE réalisés en première, les notes montent et la mention devient bien plus accessible. Sachant que 29% des élèves de terminale suivent une option facultative, il n’est alors pas invraisemblable que la moitié des bacheliers obtiennent des mentions.

De plus, obtenir une mention devient plus important que l’obtention d’un simple Bac. Celle-ci est devenue une obsession pour certains candidats qui veulent se démarquer des autres grâce à ces petites annotations. Alors ces élèves : « programment même toute leur année de travail en fonction de cet objectif » justifie Monique Sassier médiatrice de l’éducation nationale.

Bac bradé ?

Brader le Bac signifierait que tout le monde pourrait le réussir, or il n’y a toujours pas 100% de réussite. Mais alors pourquoi passer de 19.98% de réussite en 1987 à 85.6% en 2010 ?

Ce que l’on sait c’est que les correcteurs ont l’ordre d’être « indulgents » et que « les barèmes de notation sont souvent formulés dans des termes purement positifs » raconte Jacques Lengendre, sénateur UMP du Nord.

De plus, une enseignante avoue que selon le niveau des copies : « on est plus facilement tenté de mettre un 18/20 à une très bonne copie quand certaines sont d’un niveau faible, que lorsque le niveau du paquet, ou de la classe est homogène. »

Alors bradé ou pas, dans tous les cas, le Bac est devenu indispensable.

Marine Schneeweis


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Maurice
posté le 17 juin à 20:53
Signaler un abus

"Mais alors pourquoi passer de 19.98% de réussite en 1987 à 85.6% en 2010?"

L'auteure compare 2 choses différentes: la part d'une génération qui obtient un bac général et le taux de réussite au bac (part des candidats au bac qui l'obtienne).

Erreur...de niveau bac?

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Mcetv 46 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog