Magazine

Etat chronique de poésie 1246

Publié le 22 juin 2011 par Xavierlaine081

monexlibris2051.jpg 

1246

Tendres nuées ont déposé frêles larmes

Abreuvant de leurs soupirs

Terre et pétales

*

Rien ne dit l’attente

Suspendue aux lèvres du désespoir

.

Un soupçon de douceur clôt le crépuscule

Une lune ironique chasse les derniers rêves

.

Me voilà

Paupières lourdes

Assis devant la page du petit jour

*

Rien ne filtre en ville endormie

Seules quelques vapeurs s’élèvent

En brumes clairsemées

Rêves évanouis au carrefour du temps

.

Pages

Pages ouvertes et refermées

Où trempe la plume

.

Trois mots griffonnés

Sous la baguette magique du stylo

Se font trésor

Passeport

Pour de nouveaux voyage

*

Qui es-tu

Toi qui lance ton cri matinal

Aux branches défendues

Où s’étirent quelques étoiles

.

Aveugle je suis que la beauté fait frémir

.

Manosque, 20 mai 2011

©CopyrightDepot.co 00045567

sceau1.gif


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Xavierlaine081 5039 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte