Magazine Conso

J'ai testé le vernis permanent

Publié le 22 juin 2011 par Dailyconso

De deux à trois semaines ? Sans retouche ou éclat à déclarer ? Non, je n'y crois pas. Un vernis ne peut tenir aussi longtemps. Mais force est de constater que le vernis permanent s'impose, dans les médias et surtout dans la bouche de mes copines. Ces dernières ne demandent qu'une chose, que je le teste pour elles avant de succomber ou non à cette dernière tendance. Même si j'ai peur que mes ongles ne ressortent pas indemnes de cette opération, j'ai décidé de me sacrifier sur l'autel de la beauté ! Direction l'institut Manucurist à Madeleine pour une pose de PermanentLac.


La pose

Même si le vernis permanent est un concept nouveau en France (Manucurist le propose depuis décembre 2010), l'esthéticienne qui va s'occuper de moi semble maitriser la technique sur le bout des ongles et me propose un large choix de teintes. J'opte pour le " classique " rouge hollywoodien indémodable ! Marina commence par me démaquiller les ongles et par réaliser une manucure. Le temps pour moi de lui poser la question qui m'obsède : vais-je récupérer mes ongles dans le même état à la sortie ? " Ce n'est pas du gel donc cela abime moins l'ongle. En revanche, il est vrai que l'opération de dépose est délicate. Si celle-ci est bien faite, il ne devrait y avoir aucun souci pour l'ongle. " La dépose peut se faire à domicile sur les conseils de l'esthéticienne ou à l'institut. Une fois le doute levé sur cette épineuse question, place à la pose du Permanent Lac, un vernis mutant qui se situe entre le vernis classique et le gel. Un vernis prêt à conquérir le coeur de celles qui ont la flemme de se faire une manucure tous les 4-5 jours ou de celles qui souhaitent partir en vacances les ongles libres !

Tout commence alors par la pose d'une pré-base puis d'une base. Vient ensuite la pose de la première couche de vernis, deux ongles par deux ongles. Puis, hop, on place rapidement la main sous la lampe U.V. Oui, oui, à U.V ! C'est la seule façon de faire sécher ce vernis magique. Impossible alors de poser vous-même ce vernis à domicile (hormis celles qui possèdent leur propre lampe à U.V, ce qui est finalement plutôt rare !). Après la deuxième couche posée et séchée, Marina finit par appliquer une couche de top coat pour protéger la couleur mais aussi conserver sa brillance.

Avant de quitter les lieux, une dernière question : ça va être joli comme ça pendant combien de temps ? De deux à trois semaines selon les dires de Marina. " Cela dépend principalement de la repousse de votre ongle. Si vos ongles ont tendance à pousser vite, il faudra abandonner le vernis plus rapidement. Pour les autres, vous êtes tranquille pour au-moins deux semaines sans que vos séances de ménage ou que vos cours de boxe viennent perturber la brillance et la tenue de votre vernis ! "

Le résultat

Une fois sortie de l'institut, je ne peux m'empêcher d'observer mes ongles qui n'ont jamais été aussi brillants. Je les inspecte sous tous les angles, les caresse, observe l'effet que cela fait dans le reflet des vitres du métro. Bref, mes ongles sont beaux et j'en suis fière ! Au début, j'ai tendance à faire attention à eux. Surtout lorsque j'empoigne mon éponge et plonge les mains dans l'évier pour faire ma vaisselle ou lorsque j'ôte les étiquettes de mes récents achats. Au moindre doute, je jette un coup d'oeil pour être sûre qu'ils sont toujours là, impeccables et resplendissants. Je finis par penser que mes ongles sont devenus invincibles et j'arrête alors de me focaliser sur eux à la moindre opération " périlleuse " que je pourrais effectuer ! Les jours passent et mes ongles se ressemblent.

Au bout de 15 jours, le vernis est toujours bien accroché et ne présente aucun raté. Idem du côté de la brillance. Mes ongles ont évidemment commencé à repousser mais pas de quoi me traumatiser. Je décide alors de continuer encore l'expérience. Au bout de trois semaines (photo ci-dessus à l'appui), le résultat est toujours là mais la repousse me pousse à passer à la dépose. Sachez que pendant ces trois semaines, je n'y ai pas touché (même pas un coup de limage), j'ai seulement hydraté mes cuticules à l'aide d'une huile...

La dépose

Aïe, aïe... Le voilà le petit point noir. Sur les conseils de Marina, j'ai décidé de procéder moi-même à la dépose du vernis permanent. Même si l'opération apparaissait comme fastidieuse, elle ne me semblait pas impossible. Un coup de limage sur les ongles, des poupées d'acétone posées sur chaque ongle, une touche de polissoir et enfin un soupçon de bâton de buis pour les dernières retouches. Après trois semaines sans toucher à mes ongles, je me suis donc munie de tous mes ustensiles, prête à venir à bout de ce vernis permanent. J'ai commencé par raccourcir mes ongles puis place à l'opération limage de l'ongle. Je dois limer jusqu'à voir apparaitre un bout de mon ongle, j'ai donc pris mon pouce comme témoin. Après 10 minutes, je vois légèrement mon ongle. Je décide donc de procéder à l'opération poupée d'acétone. Un bout de coton, de l'acétone et du papier d'aluminium pour faire tenir le tout. Au bout de 10 minutes, je retire ma fabrication artisanale pour découvrir un ongle toujours aussi coloré... L'opération se révèle être un gros échec. Je décide alors de ranger tous mes outils de manucure et de remettre l'avenir de mes ongles entre les mains d'une professionnelle.

De retour à l'institut Manucurist où Jingwei va prendre les choses en main ! Elle commence (tout comme moi), par limer le dessus de mes ongles. Mais il semblerait que l'on ne possède pas la même lime à ongles car en quelques mouvements mon ongle apparait clairement. Viennent ensuite les poupées avec ce qu'elle appelle la Soft Solution. J'attends fébrilement le verdict ! Après quelques minutes, la poupée disparait mais mon ongle garde encore des traces du passage du vernis permanent. Elle l'attaque alors avec un bâtonnet en métal et repousse tout vernis restant. Je commence à douter de la survie de mes ongles mais je la laisse s'affairer. Pour finir, elle lime à l'aide d'une lime douce le surplus sur le bout de mes ongles. Une manucure express et le tour est joué. Mes ongles sont toujours là et me semblent toujours beaux, forts et brillants ! Pas de quoi stresser. Jingwei me propose une nouvelle pose de vernis, classique cette fois. Je décline cette offre pour prouver fièrement à mes copines qu'il n'y a pas de risque à opter pour le vernis permanent. Pfff, je n'avais même pas peur de toute façon...

Infos pratiques

Deux instituts Manucurist à Paris (Madeleine et Opéra). Vous pouvez prendre directement rendez-vous en ligne via leur site. http://www.manucurist.com/site/index.html

Tarifs : 50 euros la pose de PermanentLac, 70 euros avec la manucure. Pour la dépose, comptez 20 euros et 38 euros si vous souhaitez une manucure express en suivant.

A.D



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dailyconso 1055 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine