Magazine Poésie

Huаngdі : pоème Аs de Pіque

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

As de Pique

Visage émacié, comme par une trop longue déveine…

Un autre masque de pierre, un autre regard froid…

Autre vie, autre pan du mur : les billets sont rois

Et seuls juges du parfum à donner à cette nuit sereine.

Parfum de « dose impayée » ?

Senteur de crime passionnel ?

Goût de dettes de jeu trop réelles ?

Eternelle odeur de la mort éveillée…

Un autre joue avec les vies, et avec celle de l'As de pique…

Regard furtif, gestes mesurés, il glisse la carte sur la table

Lentement, cruellement, avec son léger sourire indémontable !

Une liasse d'une main à l'autre : la sentence en musique.

Comme un coup de tonnerre, le rideau s'abat…

Les billets, le sourire… tout est taché de sang.

La balle n'a jamais tué personne, elle ne ressent

Que la larme de plomb déposée sur le corps qui retomba…

Une larme lui échappe à la fenêtre de l'hôtel…

L'As de coeur ne supporte plus ces regards vides,

Injectés de rouge, à qui il a ôté la vue. Livide

De honte, il brise les lèvres de l'arme aux baisers mortels.

Il pleure de rage ; il doit se venger de son coeur de pierre…

Troquer les balles contre les cachets blancs,

Fuir le monde qui l'avait toujours laissé au ban…

La poussière blanche le prend dans ses serres,

Et déjà, il a oublié.

… Il sera mieux là-haut…

Postscriptum

Une petite histoire, pour faire comprendre que les vrais coupables ne sont pas toujours ceux que l'on croit et que les "forces de l'ordre" vous donnent en pâture.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines