Magazine Afrique

9000 milliards de F pour la gestion intégrée des forêts du bassin du Congo

Publié le 23 juin 2011 par 237online @237online

Écrit par Cameroon Tribune   


9000 milliards de F pour la gestion intégrée des forêts du bassin du Congo
La première table-ronde des bailleurs de fonds, pour le financement du Plan d'action stratégique, s'est tmercredi hier à Yaoundé.
Les potentialités quotidiennes du Bassin du Congo, pour ce qui est de la fourniture en eau, sont de 13.000 mètres cubes par jour, pour chacun de ses 100 millions d'habitants environ. Mais seuls 500 mètres cubes leur parviennent en ce moment. Des situations comme celle-ci sont légion dans le Bassin du Congo. Les pays qui partagent cette région ambitionnent désormais de transformer ces simples potentialités en richesses. Le Plan d'action stratégique de la gestion intégrée des ressources en eau du Bassin du Congo (Pas-Gire), outil décisionnel des Etats membres de la Commission internationale du Bassin du Congo-Oubangui-Sangha (Cicos), a été mis sur pied dans cette optique, avec le soutien de la Banque africaine de développement (Bad), à travers la Facilité africaine de l'eau (Fae). Le Pas-Gire repose sur 141 projets à réaliser en 20 ans pour un coût global de 14,206 milliards d'euros, soit 9.000 milliards de F.CFA. 

La table ronde des bailleurs de fonds organisée hier à Yaoundé, sous la présidence du ministre des Transports, Bello Bouba Maïgari, président du Comité des ministres de la Cicos, visait entre autres, à présenter le Pas, proposer les projets identifiés et convaincre les bailleurs de fonds de l'importance de la mise en œuvre de ce plan d'action. Il a aussi été question de clarifier les rôles de la Cicos et des autres partenaires régionaux pour la mise en œuvre du Pas, de convenir de la suite des actions à mener et de présenter un calendrier préliminaire pour la mise en œuvre. L'Union européenne, la Banque islamique de développement, la Bad, la Banque mondiale, la Coopération allemande, la Fao, l'Agence canadienne de développement international, l'Agence japonaise pour la coopération internationale sont certains des bailleurs de fonds qui étaient présents à la table-ronde. Selon le Secrétaire général de la Cicos, Simon Sakibede, le Pas-Gire prévoit « un bon maillage entre tous les secteurs : hydro-électricité, navigation fluviale, transport multimodal, protection de l'environnement, sécurité alimentaire ».

Le dernier véritable bilan climatologique du Bassin du Congo remonte, par ailleurs, aux années 60. Depuis lors, les perturbations des régimes hydrologiques se sont multipliées, de même que les déficits d'écoulement. L'ensablement, avec l'avancée du dessert du Kalahari ont eu raison de certains écosystèmes aquatiques. Les changements climatiques ont fait le reste. Selon Simon Sakibede, les multiples actions des différents pays membres de ce bassin étaient saupoudrées et n'ont pas pu endiguer les perturbations dont le bassin du Congo est victime. La stratégie des actions concertées a donc recueilli les suffrages favorables des pays concernés.

Au cours de la rencontre des bailleurs de fonds d'hier, un programme d'investissement prioritaire 2011-2015 a été présenté. Ce sont 94 projets, englobés dans une « proposition de base », pour un montant d'un milliard 210 millions d'euros, soit 794 milliards de F. Selon le Secrétaire général de la Cicos, la quête des 9.000 milliards de F se fera au fur et à mesure que le projet avancera. Le représentant de la Bad a, quant à lui, souligné que « l'exécution des projets est nécessaire pour justifier la mobilisation des ressources additionnelles de la part de la communauté internationale. Les donateurs s'attendent à des résultats et des impacts probants.». Les Etats et la Cicos savent donc quelle stratégie adopter pour convaincre les bailleurs.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte