Magazine Humeur

L'original à la copie tu préféreras ? (11ème commandement)

Publié le 23 juin 2011 par La Bienveillante @Ema_Dellorto

A mon habitude, je ferai simple.

A priori on préfère Marilyn Monroeà Michèle Laroquemême si les deux ont effleuré les lèvres de politiciens racés. C'est humain.

J'ai pas des lettres suffisantes pour embrouiller l'affaire. Je termine rarement mes phrases par "en achever la radicalisation".

Je voudrais seulement dire qu'il y a néanmoins un choix à faire entre la qualité et le prix.

Prenez ces sacs :

9171308300463.jpg

L'un Velvetine et l'autre Mango. L'un accuse l'autre d'avoir copié

La créatrice indépendante française contre le géant espagnol gnagnagna-et-gnagnagna.

La copie n'est pas conforme, le prix non plus.

Chacune fera son calcul.

A moins que l'affaire ne se complique.

Il y a un domaine dans lequel la copie est d'une belle pureté : l'industrie pharmaceutique.

Où il est déconcertant de facilité de produire une molécule équivalente à une autre, la princesse, enfin, la princeps. 

Mais seulement après que le brevet soit tombé dans le domaine public.

Le prix d'un médicament, c'est le prix de sa recherche (ET DU MARKETING, faisons comme si non). 

Pas le coût de la molécule, peanuts. Pas comme du cuir gras voyez. On assemble pas non plus les molécules à la main avec de la bonne main-d'oeuvre. 

C'est cher, un médicament, parce que quelqu'un a pensé.

On attendra les dizaines d'années convenues avant de génériquer, pour protéger l'audace d'innover.

On n'aura pas sa vile copie à bas prix facile.

"Peuh, peuh, peuh" dit Mango.

"Les deux sacs sont la conséquence des tendances de la mode du moment". Que Mango dit. 

 Personne n'a créé. Ca s'est imposé.

Vous, vous pourriez avoir envie de rendre hommage au talent de la styliste et payer plus pour gagner non pas uniquement en qualité mais en dignité.

C'est votre affaire et ne m'intéresse plus trop.

En revanche, je voudrais bien anticiper les résultats du Front National au premier tour de la présidentielle. Comme ça.

Le Pen père a toujours prétendu qu'on (le français) préfèrerait l'original à la copie mais je demande en vertu de quoi ?

Je ne crois pas que les idées politiques soient protégées. 

C'est le premier qui l'a dit qui ga-gne-ra. Non.

Aucune propriété intellectuelle ne devrait jouer.

Pourtant, n'est-ce pas ce qu'il revendique, benoîtement ?

On (le français) choisira plutôt en fonction du rapport rapport qualité / prix entre l'UMP et le FN.

Longtemps, il y eu une vraie différence de "qualité" entre l'original et sa copie. Le hard-core était du côté du premier.

Mais ça coûtait bonbon, d'afficher ses accointances fascistes. Ca avait mauvaise réputation.

Un duel à la Velvetine / Mango. 

Comme qui dirait, tout a changé. 

L'hétérophobie a progressé à pas de Guéant chez nos amis droitistes. 

Les frontistes sont devenus "fréquentables" en niant les négationnistes. 

i.e. Mango a amélioré la qualité de ses produits et Velvetine a baissé ses prix.

Or, qui a commencé ?

Sait-on jamais. Mais c'est lié.

Alors, aujourd'hui : Kif-Kif ?

Les bourricots.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


La Bienveillante 718 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines