Magazine Conso

Le poisson de McDonald’s désormais certifié MSC

Publié le 23 juin 2011 par Sequovia

royal o fishMcDonald’s poursuit ses efforts pour verdir son image et se lance dans l’achat de poisson certifié MSC pour sa gamme de sandwiches au poisson.

  • Les restaurants concernés

A partir d’Octobre 2011, les 7 OOO restaurants européens du géant de la restauration rapide serviront du poisson issu de la pêche durable pour répondre aux exigences écologiques de leurs clients. D’après le Huffington Post, 100 millions de sandwichs au poisson auraient été vendus par McDonald’s en 2010 dans les restaurants européens. Des quantités considérables qui impacteront nécessairement le marché du poisson.

  • La certification MSC
    logo MSC

Le label MSC, désormais indépendant, a été créé en 1997 sous l’impulsion du géant mondial de l’agroalimentaire Unilever et du WWF. Le « Marine Stewardship Council » certifie ainsi que les poissons labellisés ne sont pas en voie de disparition, son objectif est de remédier au problème de surpêche.
Pour obtenir cette certification, les sociétés de pêche doivent en faire la demande et répondre à une trentaine de critères réunis en trois grands principes :
- Le stock halieutique où a lieu la pêche doit être sain, c’est-à-dire se renouveler tous les ans ou être en cours de restructuration,
- L’impact de la pêche sur l’environnement doit être limité et ne pas endommager l’écosystème, les prises accidentelles doivent aussi être réduites,
- Les périodes de pêche de l’entreprise et les quotas de capture doivent être respectés.

Après Compass Group France et Sodexo, McDonald’s s’engage donc à s’approvisionner auprès de pêcheries labellisées par le MSC. Cela pourrait motiver ses concurrents à en faire autant. Si ce label est parfois jugé trop laxiste, il reste nécessaire puisque l’ONU annonçait une consommation record de poisson en 2010.

  • L’avis de Séquovia

Une nouvelle initiative du géant Américain de la restauration rapide qui fait suite à d’autres décisions et actes engagées depuis 2005 en faveur de la réduction de l’empreinte carbone de l’enseigne et de l’ensemble de ses restaurants…. Ampoules basse consommation, économiseurs d’eau, pompes à chaleur, urinoirs sans eau…, un « plan énergies » a été mis en place sur toute la chaîne de production. Depuis 2005, l’entreprise aurait réduit de 8% ses émissions de gaz à effet de serre. L’emballage en carton recyclable est de rigueur. Plus de 7000 tonnes d’huile de friture usagée sont valorisées en biodiesel. Un logiciel informatique « EcoProgress » a même été développé pour permettre aux restaurants de contrôler et gérer leur consommation. Reste à étendre toutes ces bonnes pratiques à l’ensemble des restaurants de la chaîne à travers le monde.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sequovia 1882 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines