Magazine Amérique du nord

Le pire temps pour investir dans l’immobilier au Canada, c’est MAINTENANT

Publié le 23 juin 2011 par Fabien Major @fabienmajor

Après avoir pris connaissance de cet article, le prochain agent d’immeuble qui vous regardera dans le blanc des yeux aura beaucoup de difficulté à vous convaincre que c’est le meilleur temps pour investir dans l’immobilier!

Le gestionnaire étoile de Fidelity Investments Hugo Lavallée a récemment fait sa mise à jour économique et preuve à l’appui, il nous a démontré que le marché immobilier canadien n’est pas abordable et il est facile de conclure qu’il est nettement surévalué. L’Association canadienne de l’immeuble  a fourni le ratio historique de 1980 à 2010 du prix de revente d’une propriété par rapport au coût d’un loyer… et surprise: LOUER semble maintenant nettement plus avantageux PARTOUT au Canada et dans encore plusieurs villes américaines.

Le pire temps pour investir dans l’immobilier au Canada, c’est MAINTENANT

Même si la frénésie immobilière s’est calmé le pompon en 2008, au Canada elle est repartie de plus belle en 2009. Si bien que le ratio flirte maintenant avec 3 écarts type de différence. En observant le graphique, on s’aperçoit aisément que la période comprise entre 1980 à 2004 favorisait généralement les acheteurs, car la différence avec le coût d’un loyer n’était pas toujours significative. Depuis 5 ans, il en va tout autrement. Retenez que les belles histoires de profits mirobolants dans la revente de maison sont presque toujours des récits très récents.

Une vaste étude internationale

Pour renforcer ces données, voyons les conclusions de Demographia.  L’organisme vient de publier sa 7e analyse internationale des coûts de l’accès à la propriété dans les grands marchés de l’Australie, du Canada, de l’Irlande, de la Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni, des États-Unis et de Hong Kong.

Joel Kotkin et son équipe se sont attardés à 325 grandes villes et 82 métropoles de plus d’un million d’habitants. Cette vaste étude fait ressortir que la bulle spéculative immobilière ne s’est pas encore complètement dégonflée. Les attentes démesurées des spéculateurs font toujours le malheur des familles qui ne cherchent rien d’autre qu’un toit.

Comme mesure centrale, Demographia se sert du prix médian des maisons divisé par le revenu annuel médian des ménages. Ce ratio qu’on appelle «médiane multiple» est utilisé fréquemment par les évaluateurs municipaux et recommandé par la Banque Mondiale et les Nations Unies. C’est

Le pire temps pour investir dans l’immobilier au Canada, c’est MAINTENANT
aussi l’indicateur de choix de la faculté en immobilier de l’Université Harvard. Les détracteurs de l’étude pourront faire valoir que les taux hypothécaires auraient dû être entrés dans le calcul. Cependant, même si les familles choisissent en majorité des taux à long terme, ils varient énormément au cours d’une vie. De petites fluctuations des taux peuvent du coup, éliminer l’accès à la propriété des ménages déjà trop endettés.

Comme balise, on estime que si le prix médian des maisons d’un marché se situe à 3 fois (et moins) le revenu médian des ménages, nous sommes dans un marché «Abordable». À l’opposé un ratio de 5,1 (et +) indique que nous sommes dans un marché «Sévèrement inabordable».

Les villes où l’on étouffe

Le pire temps pour investir dans l’immobilier au Canada, c’est MAINTENANT
La récente analyse met en lumière que sur les 82 marchés métropolitains étudiés, 20 se révélaient abordables, 25 modérément inabordables, 13 sérieusement inabordables et 24 sévèrement inabordables. Le marché le plus abordable est celui d’Atlanta. Avec un ratio de 2,3, le coût moyen d’une résidence est maintenant de 129 400$. À l’autre bout du spectre, on y trouve Sydney, Hong Kong et Vancouver! Avec un ratio de 9,5, la métropole de Colombie-Britannique n’est pas la seule ville canadienne à rejoindre la liste des marchés «Sévèrement inabordables ». Toronto avec 5,2 et Montréal avec 5,1 font maintenant leur entrée dans ce palmarès de l’inaccessible.

Le pire temps pour investir dans l’immobilier au Canada, c’est MAINTENANT

Demain, vous serez estomaqué de constater comment les Canadiens ont réussi à s’endetter davantage que les Américains! Une légère secousse économique, et le château de cartes s’écroule.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Elections Fédérales au Canada...

    Elections Fédérales Canada...

    Voilà maintenant 3 semaines que le gouvernement fédéral canadien a été "destitué" suite à un vote de tous les partis d'opposition contre lui. Lire la suite

    Par  Quebec
    AMÉRIQUE DU NORD, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Et maintenant, la Norvège !

    maintenant, Norvège

    Voilà presque un mois que je n'avais pas publié d'article, il était donc temps de faire quelque chose, d'autant plus que nous sommes sur le point de faire nos... Lire la suite

    Par  Alcfeoh
    AMÉRIQUE DU NORD, RÉGIONS DU MONDE, VOYAGES
  • Le Canada sanctionne également l'UNESCO

    Canada sanctionne également l'UNESCO

    les murs de l'UNESCO tremblent sous la colère canadienne Le Canada suit donc le même mouvement que les Etats-Unis, solidaires de ses alliés israéliens. Lire la suite

    Par  Rene Lanouille
    AMÉRIQUE DU NORD, AMÉRIQUE LATINE, VOYAGES
  • NookKids maintenant accessible sur iPad

    NookKids maintenant accessible iPad

    Jusqu’à présent, le service de livre jeunesse NookKids était uniquement accessible depuis le NookColor. Désormais, l’iPad de papa sera assailli de petites... Lire la suite

    Par  Ebouquin
    HIGH TECH, LIVRES
  • Canada 2011

    Canada 2011

    8. Canada Essais 1 : vendredi 10 juin 2011 16h Essais 2 : vendredi 10 juin 2011 20h Essais 3 : samedi 11 juin 2011 16h Qualifications : samedi 11 juin 2011 19h... Lire la suite

    Par  Jg56
    F1/MOTO, SPORT
  • Le Canada a peur

    Canada peur

    Au juste je ne saurais pas vraiment dire ce que cette série me rappelle. Je sais juste que devant le pilote d'InSecurity, j'ai eu une grosse bouffée de nostalgi... Lire la suite

    Par  Ladytelephagy
    SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Bientôt donc maintenant

    Au cours du temps, écrire ne se tarit que par instants, le rythme est au poignet, là où la main avance, plus sûre même que les paroles pressées contre les... Lire la suite

    Par  Montaigne0860
    POÉSIE, TALENTS

A propos de l’auteur


Fabien Major 12992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte