Magazine Afrique

Cameroun Commerce :Les chaussures de la nuit

Publié le 23 juin 2011 par 237online @237online

Écrit par La Nouvelle Expression   

Jeudi, 23 Juin 2011 16:07

é«»àéâéàêéà
La vente des chaussures est de plus en plus florissante une fois la nuit tombée. A la grande satisfaction des tenants de ce type de commerce. « Venez me tromper ; le prix est bon ; six-six cents les chaussures ; le prix est cadeau ; il y en a pour tout le monde'... ». Il est 19h au carrefour Mvog-Mbi à Yaoundé. Les trottoirs sont envahis par des vendeurs de chaussures. Des bâches posées à même le sol sont remplies de souliers de toutes sortes. En face du poste de police, Achille présente une paire de talons de couleur noire à une jeune fille au prix de 3000 Fcfa. Ici, comme au carrefour Emombo, le commerce des chaussures se porte bien.De 18h à 22h, les chaussures font l'objet des bonnes affaires sur les artères les plus fréquentées de la ville. Les trottoirs se couvrent alors d'étals de couleurs blanches, sur lesquelles sont disposées des chaussures. En face du Centre Hospitalier universitaire(Chu), sis au quartier Melen, Cédric pour avoir beaucoup de clients, vent des chaussures dont les prix varient selon la qualité et pour tous sexes : « Je vent les chaussures à partir de 500 Fcfa, jusqu'à 15.000 Fcfa. Je chausse les femmes, les hommes et les enfants », confit le jeune vendeur, en emballant une paire de ballerine dans un sachet noir, pour l'un des trois clients qui fouillent des yeux son comptoir.

Ces commerçants sont pour la plupart des étudiants, des élèves ou des personnes ayant autres occupations pendant la journée. C'est le cas de Dorasso shopping, qui fait ce commerce depuis la classe de seconde, aujourd'hui étudiant, il n'a pas abandonné cette activité. Il dit y trouver son compte : « Non seulement ce commerce me permet d'étudier dans la journée, mais aussi en vendant dans la nuit, je suis épargné du soleil et des taxes ».

Mais comme chaque médaille a son revers, la vente des chaussures pendant la nuit a aussi des inconvénients. Les vendeurs s'exposent à l'insécurité, s'il faut s'en tenir aux réalités de la nuit.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte