Magazine Afrique

Yaoundé-Cameroun: 2 milliards pour rénover le palais des Congrès

Publié le 23 juin 2011 par 237online @237online

Écrit par La Nouvelle Expression   

Jeudi, 23 Juin 2011 15:36

ééèâàééééôéééééè«èééé»ééééèé

Yaoundé-Cameroun: 2 milliards pour rénover le palais des Congrès
Grâce à un crédit obtenu d'une banque de la place, la Communauté urbaine de Yaoundé prévoit d'y construire notamment une clôture, des voies de dessertes et des parkings.
A la signature hier mercredi de la convention d'ouverture de crédit entre la Société générale de Banques au Cameroun (Sgbc) et son institution, Gilbert Tsimi Evouna avait la mine particulièrement heureuse. « Derrière le beau, il y a aussi l'utile et l'efficacité. Avec ce qui est prévu, les Yaoundéens verront leur ville plus belle et plus utile », s'est réjoui le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé. Les 2,1 milliards ainsi mis à disposition devraient permettre de financer les travaux de rénovation du palais des congrès de la ville, ainsi que le prescrit une délibération du dernier conseil de communauté tenu le 17 juin dernier.

Tsimi Evouna cite ainsi la construction d'une clôture, l'aménagement d'un plan d'accès facile, ainsi que de plusieurs plates-formes, l'ouverture des voies de dessertes et d'autres parkings, ainsi que le renforcement des mesures de sécurité. Ceci dans l'optique de la tenue en décembre 2011 du 4e salon international de l'entreprise (Promote) et de plusieurs autres événements d'envergure en 2012. « C'est un projet qui a une portée économique réelle. Le Cameroun s'est engagé à œuvrer pour une relance économique rigoureuse. Celle-ci ne peut s'exprimer que s'il y a un cadre qui permet aux opérateurs économiques de s'exposer et d'exposer leurs produits », explique le ministre des Finances Essimi Menye qui a garanti le prêt à la première demande, en plus d'une promesse d'inscription d'une dotation de 2,5 milliards au titre de l'exercice 2012 qui permettra de le rembourser.

Centre des expositions

D'après Jean Louis Palla, directeur général des opérations de la Fondation interprogress (Fip), organisatrice de Promote, cet investissement permettra de transformer le palais des congrès en un grand centre international de conférences de référence. « Il était temps que la ville de Yaoundé, dans sa vocation de grand centre d'accueil des grands événements, soit dotée d'un outil moderne, spacieux et surtout qui permette l'organisation, certes de Promote, mais aussi de nouveaux événements », assure l'événementiel.

L'objectif étant de moderniser cet espace et de l'afficher, à terme, comme un centre de référence. « Le projet final est d'aller vers un palais des congrès et des expositions, doté de multiples fonctionnalités qui permettent des événements permanents et de grande envergure », ajoute t-il. D'où notamment les travaux de terrassement qui devraient y être effectués pour donner corps à des plateformes pour expositions. L'investissement est donc une aubaine pour les organisateurs d'événements, mais aussi pour le gouvernement qui espère, à travers ceux-ci, attirer plus d'entreprises. « Pour ceux qui l'ignorent, c'est dans la richesse des entreprises que se trouve l'impôt. Plus il y aura d'entreprises riches, plus il y aura d'impôts », soutient le Minfi.

Le prêt est contracté à un taux d'intérêt de 8% par an hors Tva. Aucun prélèvement ni de capital, ni d'intérêt n'est prévu et le paiement se fera dans deux ans. « Nous faisons confiance à la signature du gouvernement, voilà pourquoi nous avons consenti ce crédit à des conditions souples », explique Louis Banga, le directeur général adjoint de la Sgbc.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte