Magazine

Compte rendu d'entretien : comment les ressources humaines voient l'investissement dans les réseaux humains ?

Publié le 23 juin 2011 par Jeromebondu

Dans le cadre de la sortie de mon livre « VOYAGE AUX PAYS DES RESEAUX HUMAINS - Guide pratique pour développer ses réseaux relationnels » je publie à partir d'aujourd'hui une série de billets pour illustrer les différentes manières de « faire du réseau ». 

Le livre se compose de trois parties : 

- Un abécédaire qui propose 26 clés d’entrée pour comprendre le phénomène des réseaux. 

- Les comptes rendus de 130 interviews.

- Un centre de ressources qui présente une liste de 100 réseaux d’influence, plusieurs index (réseaux, personnes, outils, pays), et une bibliographie ainsi qu’une webograhie. [Commander]

Notez que jeudi 30 juin j’animerai à 19h30 une conférence au Club IES à Paris sur ce thème. [S’inscrire]

Pour ce premier billet, évoquons la vision qu’ont les ressources humaines de l’investissement d’un futur collaborateur dans les réseaux humains. Comme l’ont peut s’en douter, les RH ont une vision très positive d’un investissement réseau. Cela révèle des qualités d’altruisme, d’ouverture, de capacité de travail en équipe, voire de management. 

----------------------------------------------

Extrait de VOYAGE AUX PAYS DES RESEAUX HUMAINS

Question posée à un directeur des ressources humaines : Les ressources humaines font-donc attention à l’investissement réseau ?

Réponse du DRH  : Tout professionnel du recrutement est sensible à l’investissement réseau. Et quand il faut faire la différence entre deux CV aux compétences strictement égales, le recruteur va rechercher ce type d’éléments différenciant pour aider à la prise de décision, car évoluer dans un réseau exige des qualités plurielles : d’adéquation relationnelle, d’ouverture aux autres, de curiosité, de recherche d’étalonnage pour progresser par les autres. La personne investie dans les réseaux, témoigne de son altruisme, et d’une intelligence plus collective. Selon son niveau d’implication, cela peut aussi permettre de détecter des compétences émergentes, par exemple pour un jeune diplômé qui n’aurait pas encore fait ses preuves. 

----------------------------------------------

Par contre les ressources humaines sont encore assez frileuses sur l’utilisation des réseaux sociaux. J’ai animé une conférence récemment au sein de l’ANDRH – Paris 16ème, et nous avons eu un débat intéressant sur l’apport de ces outils.

Si tous pensent que Viadeo ou LinkedIn sont des outils intéressants pour découvrir de nouveaux profils, ils sont beaucoup plus mesurés sur leur utilité pour « découvrir » un candidat avant un entretien. Parmi les arguments avancés, j’ai retenu ceux-ci :

- Le profil peut ne pas être à jour, ou mal refléter la personnalité du candidat.

- Cela peut fausser la prise de contact « physique » en se forgeant une opinion préconçue.

- L’alimentation de ces outils se fait dans un cadre qui est mal défini, entre la sphère publique et la sphère privée.
...
Affaire à suivre 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeromebondu 535 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog