Magazine Cuisine

Champagne Berèche et fils : sans malo ni concession

Par Eric Bernardin

066

Il suffit d'une bouteille dégustée au hasard d'une soirée pour se décider à faire des centaines de kilomètres à la rencontre de son producteur. C'était l'Extra-Brut Réserve de Berèche et Fils : un nez expressif, sur le beurre noisette, le jambon fumé et la poire Williams. Une matière vineuse hésitant entre le charnu et le charnel. Des bulles discrètes agaçant le palais avec un doigté de professionnelle. Le tout se concluant en une finale tonique, avec juste ce qu'il faut d'astringence pour déclencher un sentiment de manque au buveur, qui n'a alors qu'une seule envie : en reprendre une lampée. Comment ne pas aimer profondément la personnalité de ce champagne sans concession, qui semble vous dire : "si j'te plais pas, j'm'en moque !"

107

Six mois plus tard, la rencontre est consommée dans le hameau de Craon de Ludes. Un moment lumineux en compagnie de Raphaël Berèche. Même s'il semble à peine sorti de l'adolescence, l'homme est un professionnel exigent qui sait que la qualité ne peut s'obtenir qu'en soignant chaque détail. Ainsi, une grande importance est donnée au travaux viticoles – sous la direction du frère de Raphaël, Vincent – afin de tirer le meilleur des trois terroirs que possède le domaine :

- le vignoble de Ludes, appartenant à la famille depuis 1847 (sablo-limoneux sur socle calcaire)

- le vignoble d'Ormes situé juste au sud de Reims, provenant de la famille de la grand-mère de Raphaël (exposé plein Sud, avec des sols limoneux sur calcaire);

- et Mareuil, dans la Vallée de la Marne, acquis dans les années 90, (exposé Nord, sols marneux favorisant des maturités lentes).

Cela explique la multiplication des cuvées. Certaines marient avec bonheur des terroirs complémentaires, telle l'Extra-Brut Réserve. D'autres mettent en avant leur spécificité, comme Le Cran ou Rive Gauche. Une grande partie des vins clairs sont élaborés en barriques d'occasion (un vin) provenant d'un domaine bourguignon réputé. L'idée est d'apporter une micro-oxygénation tout en marquant le moins possible aromatiquement. La fraîcheur du chai est telle que la fermentation malolactique ne peut se déclencher.

082

Après les assemblages, les vins sont mis en bouteilles par gravité, puis bouchés selon les cuvées avec une capsule métallique ou un bouchon en liège. En effet, les Berèche se sont aperçus que le champagne évoluait très différemment selon le mode de fermeture : alors qu'avec la première, il reste très tendu, avec une bulle quasi agressive – nécessitant un dosage pour le rééquilibrer – il en est tout autrement avec le second : plus de complexité, une bouche moins tranchante, une bulle plus crémeuse. Tout simplement parce que le vin a pu continuer à « respirer » durant son élevage. Le dosage s'avère alors beaucoup moins nécessaire. Au départ, seule la cuvée Reflet d'Antan était bouchée au liège. Aujourd'hui, cinq sont concernées. Cela demande plus de travail, mais Raphaël estime que ça en vaut la peine.

093

Voici un bref aperçu des cuvées proposées actuellement à la vente :

le Brut Réserve est assemblage des trois terroirs, à la fraîcheur désaltérante, sur la pomme fraîche et la groseille à maquereau, avec une finale à la mâche gourmande.

L'Extra-Brut Réserve est issu d'un assemblage similaire, avec un élevage plus long. Cela se sent dès le nez, plus complexe : pomme chaude, mie de pain, fruits secs. La bouche est plus dense, vibrante, avec une finale intense marquée par le calcaire. Il gagnera à être attendu au moins deux ans pour en savourer tout le potentiel.

100
Le Vallée de la Marne, rive gauche exprime la puissance des sols de marnes au détriment de la finesse. Il y a matière à faire un grand vin, mais ce n'est pas vraiment en place pour l'heure. Par contre, le Rosé Brut est une merveille de fraîcheur et de finesse, à la fois délicat et tonique, avec des bulles caressantes et une finale noblement astringente.

Le Cran (= la craie) est le plus beau reflet qui soit des terroirs de Ludes. Un nez élégant sur les fruits blancs et le mousseron. Une bouche élancée à la matière

098
soyeuse. Des bulles quasi imperceptibles. Et une finale à la mâche crayeuse très expressive.

Mais le vin à acheter en priorité, c'est Reflet d'Antan (un Brut réserve élevé un an supplémentaire en fût de 600 litres). Rien que le nez est une petite merveille, sur les fruits secs et le zeste d'orange. Et en bouche, c'est très ample, avec une matière crémeuse et complexe. Une longue finale riche, riche et épicée. Le tout d'une grande fraîcheur. Incontournable.

071

Berèche & fils  Craon de Ludes 51500 LUDES Tél : 03 26 61 13 28

Mail : info@champagne-bereche-et-fils.com 

Prix départ domaine : 18 à 54 €

blog A boire et à manger   blog A boire et à manger  blog A boire et à manger  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eric Bernardin 4274 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine