Magazine Cinéma

Hellraiser Bloodline/Hellraiser 4

Publié le 24 juin 2011 par Olivier Walmacq

Hellraiser_4_Bloodline

genre: horreur (interdit aux - 12 ans)
année: 1997
durée: 1h30

l'histoire: 2127: dans une cité de l'espace. Le Docteur Merchant affronte Pinhead, le démon à la tête semée d'épines. Ce combat est la dernière phase d'une lutte qui remonte à bien des années auparavant.

la critique d'Alice In Oliver:

Suite de la saga Hellraiser qui compte tout de même huit épisodes (si je ne me trompe pas...). L'introduction d'Hellraiser 4 ou Hellraiser Bloodline, réalisé par Kevin Yagher en 1997, est pour le moins surprenante. En effet, nous sommes dans un avenir lointain et dans un vaisseau spatial.
Un homme raconte une histoire étrange à propos d'une boîte maléfique et de démons cruels. Afin de mieux comprendre de quoi il en retourne, le film propose alors plusieurs sauts dans le passé.

Après un premier épisode franchement réussi, un second et un troisième opus plutôt moyens, Hellraiser 4 se veut être un retour aux sources de la saga.
Malheureusement, Hellraiser Bloodline a connu de nombreuses difficultés durant son tournage, changeant sans cesse de réalisateur.
Bilan des comptes, c'est finalement Kevin Yagher qui s'attelle à la tâche.
Il faut bien le reconnaître: ses nombreux changements semblent avoir affecté ce nouveau chapitre, qui balade le spectateur à travers le temps, qui plus est, pour expliquer un scénario évident et déjà connu de tous.
Dans Hellraiser 4, Pinhead manipule un scientifique capable de créer une ouverture plus facile pour les démons de l'enfer.
Un scénario basique mais rendu complexe voire limite incompréhensible à cause de nombreux effets clippesques et pour le moins brouillons.
De ce fait, Hellraiser Bloodline devient rapidement insupportable. Pour le reste, on sent une véritable application pour les effets spéciaux, très impressionnants il est vrai. Malgré tout, Hellraiser 4 s'appuie sur des séquences horrifiques déjà connues de tous et déjà évoquées dans les trois précédents opus, à savoir des pauvres victimes lacérées et réduites en bouillies par les chaînes et les tortures sadiques de notre démon à la tête semée d'épines.
Après, peut-être que les vrais fans de la saga apprécieront et défendront ce nouvel épisode... Mais franchement, ça reste un sacré navet !

Note: 05.5/20
Note naveteuse: 12/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • "Hellraiser" : la BA du remake.

    "Hellraiser" remake.

    Les puristes et les fans vous diront qu'on ne touche pas à un classique, à une oeuvre gravée dans la pierre pour l'éternité. Mais depuis quelques années les... Lire la suite

    Par  Loulouti
    CINÉMA, CULTURE
  • Hellraiser Revelations, le 9ème trailer

    Hellraiser Revelations, 9ème trailer

    Le mythique Pinhead revient nous faire peur (heu …..) dans Hellraiser Revelations. Ce volet sera donc le 9ème de la série, le premier sans Doug Bradley, bref... Lire la suite

    Par  Raoulvolfoni
    CINÉMA
  • Halloween Hellraiser in NYC! - La nuit des masques version Ghetto kids

    Halloween Hellraiser NYC! nuit masques version Ghetto kids

    Le 30 Octobre prochain c'est Toussaint Yankeefié, Billy Rohan notre cousin d'amérique organise le 3è Halloween Hellraiser. Contest et déguisement sont de guise. Lire la suite

    Par  Bounews
    SPORT, SPORTS DE GLISSE
  • Beta-Test : Bloodline Champions

    Beta-Test Bloodline Champions

    Hier, alors que je regardais ma boite mail mon oeil a été attiré par un message de la part de Funcom. Assez surpris je l’ouvre et découvre un accès béta pour... Lire la suite

    Par  Gameinvaders
    HIGH TECH, JEUX VIDÉO
  • Com’In Play : Bloodline Champions

    Com’In Play Bloodline Champions

    Et voici un Com’In Play de Bloodline Champions présenté par Cantarex et moi même ! Com’In Play – Bloodline Champions envoyé par Gameinvaders. Lire la suite

    Par  Gameinvaders
    HIGH TECH, JEUX VIDÉO
  • Satin taupe et bloodline

    Satin taupe bloodline

    Coucou les filles, En ce moment sur mac addict a lieu une discussion très intéressante sur l’utilité des paintpots (ou des bases colorées en général). C’est en... Lire la suite

    Par  Misslipstick
    BEAUTÉ , MAQUILLAGE
  • J'ai vu des vues!!

    Come and See : J’aimerais remercier Simone Pansera(un de mes 4 valeureux lecteurs) pour la découverte de cet ultime chef-d’œuvre d’anti-guerre du cinéaste russs... Lire la suite

    Par  Munch
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines