Magazine Afrique

Cameroun - FECAFOOT : Eto’o blanchi, pas Alexandre Song

Publié le 26 juin 2011 par 237online @237online

Écrit par Football365/FootSud   

Samedi, 25 Juin 2011 22:36

’éîéâééééîééééàééé

Cameroun - FECAFOOT : Eto’o blanchi, pas Alexandre Song
La commission de discipline de la Fécafoot a rendu son verdict. Alexandre Song devra payer une amende, Benoît Assou-Ekotto écope d'un blâme, alors que Samuel Eto'o a été blanchi. Explications.
La commission de discipline de la Fédération camerounaise de football vient de rendre son verdict sur l'affaire opposant l'instance aux trois cadres des Lions Indomptables, Alexandre Song, Samuel Eto'o et Benoît Assou-Ekotto, convoqués pour s'expliquer sur les écarts de comportement affichés lors du regroupement de l'équipe nationale à Yaoundé en vue du match du 4 juin dernier, contre le Sénégal (éliminatoires de la CAN Orange 2012). Le milieu de terrain d'Arsenal, a été reconnu coupable « d'attitude de mépris envers Samuel Eto'o ». Par conséquent, il s'en tire avec un blâme et devra payer un million de francs CFA. Une amende convertie en travaux d'intérêt sportif de trois jours d'entrainement avec des jeunes d'un centre de formation. Non présent à l'audience, Benoît Assou-Ekotto s'en tire avec un blâme pour absence non justifiée en sélection. 

Samuel Eto'o, sur qui pesaient deux chefs d'accusation, a lui été acquitté par les sages de la Fécafoot. Le premier chef d'accusation pesant sur l'attaquant, relatif à une absence à une séance d'entraînement de l'équipe nationale, a été retiré suite à une note de Javier Clemente. Le coach a fait savoir qu'il avait personnellement accordé une permission d'absence à l'attaquant de l'Inter Milan. Pour le second chef d'accusation qui portait sur l'ingérence de Samuel Eto'o dans le remplacement d'un coéquipier lors d'un match contre le Sénégal, une fois de plus, le technicien basque a volé au secours de l'ancien Pichichi du FC Barcelone. En accusant le quatrième arbitre d'être à l'origine de la confusion qui a entrainé l'ingérence de Samuel Eto'o, Javier Clemente a amené les juges de la Fécafoot à conclure à une « erreur technique », qui ne relève pas d'une faute de l'accusé...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte