Magazine Culture

citations 13/13

Publié le 26 juin 2011 par Dubruel

 

« Sans musique, la vie serait une erreur. »   (F. NIETZSCHE)

Lettre d’une dame à son mari :

« Je vous écris parce que je n’ai rien à faire. Je finis parce que je n’ai rien à vous dire. »

Une belle parole de Jouffroy :

Ce n’est pas le succès qui importe, c’est l’effort.

« Tout ce qui est exagéré est insignifiant. »

(Talleyrand)

Saint-Exupéry

TERRE DES HOMMES :

« Il est vain, si l’on plante un chêne, d’espérer s’abriter bientôt sous son feuillage.

Ainsi va la vie. Nous nous sommes enrichis d’abord, nous avons planté pendant des années, mais viennent les années où le temps défait ce travail et déboise. Les camarades, un à un, nous retirent leur ombre. Et à nos deuils se mêle désormais le regret secret de vieillir…la grandeur d’un métier est, peut-être, avant tout, d’unir des hommes : il n’est qu’un luxe véritable, et c’est celui des relations humaines.

En travaillant pour les seuls biens matériels, nous bâtissons nous-mêmes notre prison. Nous nous enfermons solitaires, avec notre monnaie de cendre qui ne procure rien qui vaille de vivre. »

Les monarques sont presque toujours sages, vertueux et intègres quand ils prennent le pouvoir.

C’est après que ça se gâte.

(Necker)

« La religion, la justice, le conseil, les finances, sont les quatre colonnes sur lesquelles reposent tous les gouvernements.

Renversez ou ébranlez l’une de ces colonnes, tout tombe dans le trouble et la confusion. »

Francis Bacon (1561-1626)

Dans le meilleur des mondes, Aldous Huxley a écrit :

C’est là qu’est le secret du bonheur et de la vertu : aimer ce qu’on est obligé de faire.

 

Epouses, mères, que nous sommes,

Laissons ces héros maugréer.

Tous ceux qui massacrent les hommes

Ne sont pas dignes d’en créer.

Eugène Pottier « la grève des femmes »

Une foi qui ne doute pas est une foi morte.

(Miguel de Unamuno, 1864-1936)

 

C’était au XVIIIème siècle…

La plus méprisable des nations est aujourd’hui la nôtre, parce qu’elle n’a nulle espèce d’honneur et qu’elle ne songe qu’à l’argent et au repos. Nous touchons à la dernière période de la décadence.

François-Joachim de Bernis : lettre du Ministre des Affaires étrangères au comte de Choiseul (1758)

De MUSSET lui-même, puis de Sainte-Beuve et d’André Chénier à son sujet :

REFLEXIONS SUR LA POESIE

Extraits de « Après une lecture » (Musset)

Que nous font, je vous prie, et que pourraient nous faire

A nous autres rimeurs, de qui la grande affaire

Est de nous consoler en arrangeant des mots,

Que nous font les sifflets, les cris ou les bravos ?

Nous chantons à tue-tête ; il faut bien que la terre

Nous réponde, après tout, par quelques vains échos.

………………….

Etre  admiré n’est rien ; l’affaire est d’être aimé.

Sainte-Beuve, en 1840, juge Musset :

« Il a osé avoir de l’esprit, même avec un brin de scandale. Depuis Voltaire, on a trop oublié l’esprit en poésie. M. de Musset lui fit une large part ; avec cela, il eut encore ce qu’ont si peu nos poètes modernes : la passion. »

Et André Chénier, évoquant Musset, a écrit à la fin du XVIIIème siècle : « L’art ne fait que des vers ; le cœur seul est poète. »

 

Musset a écrit à son frère le 4 août 1831 : « Ce qu’il faut au poète, c’est l’émotion. Quand j’éprouve, en faisant des vers, un certain battement de cœur que je connais, je suis sûr que mon vers est de la meilleure qualité. »

Musset a formulé ‘sa poétique’ ainsi : «  Mon premier point sera qu’il faut déraisonner. »

Qui c’est qu’a dit ? :

« Le pire qui puisse arriver à une femme, c’est son premier mari »

Réponse : la mère de Colette

Faut dire qu’avec son Willy de mari qui signait sans vergogne les bouquins de l’écrivaine, la réflexion de Sydo était marquée au coin du bon sens.

gaffe du jeune député de Saône et Loire interrogé par un journaliste de canal+ pendant la dernière campagne présidentielle :

-« Quel est le pire défaut de Ségolène Royale ? »

-« son compagnon. », répondit-il

Et

« Écrire est un acte religieux »

Sylvia Plath (1932-1963)

Et

« Il est beaucoup plus difficile de tuer un fantôme qu’une réalité. »

Virginia Woolf.

QUI A ECRIT ? :

« Le gros du genre humain a été et sera toujours imbécile. »

De Gaulle avait-il lu Voltaire quand il traitait gentiment les français de veaux ?

Ou bien étaient-ils parfois, tous les deux, un peu aigris ?

Et dans un genre différent :

 

Pourquoi les banquettes d’abribus sont-elles tronquées et étroites ?

Le but avoué par la ville de Paris était : installer des dispositifs pour aider deux ou trois usagers à attendre le prochain autobus en position assise, moins fatigante que la station verticale.

En fait, le but réel a été : empêcher les clochards de s’étendre sur ces bancs volontairement cloisonnés et trop étroits.

La tête pensante, à laquelle on doit cette trouvaille est même venue s’en vanter à la télévision, il y a quelques années, lorsque ces bancs sont apparus dans les abribus.

D’après T. L-R.

« Toute ma vie, je me sentirai plus raté que réussi. Le ratage est le souci constant, intime, continu d’une vie d’artiste.

…En rédigeant, j’avais conscience d’être abondant mais je ne voulais me retenir : qui sait si la bonne idée n’est pas au bout du paragraphe ? Pour tailler, il faut que cela pousse. »

Eric-Emmanuel SCHMITT

« Soyons artistes…Notre devise est la liberté. »

George Sand

 

« Le bonheur, c’est de vivre comme tout le monde et pourtant de n’être comme personne. »

Simone de Beauvoir


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • mangastore #13

    mangastore

    Cette fois-ci peu de shojo, plus de shonen, mais que de bonnes choses. Des mangas très classiques et d'autres beaucoup moins. Si vous manquez d'inspiration, vou... Lire la suite

    Par  Bouma
    CULTURE, LIVRES
  • In My Mailbox [13]

    Mailbox [13]

    In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus... Lire la suite

    Par  Liliebook
    CULTURE, LIVRES
  • Vendredi 13 chapitre 1

    Vendredi chapitre

    Genre: horreur (interdit aux - 16 ans)année: 1980durée: 1H35L'histoire: En 1957, un jeune garçon, Jason mourut noyé au camp de Crystal Lake. L'année suivante,... Lire la suite

    Par  Olivier Walmacq
    CINÉMA, CULTURE
  • Emission n°13

    Emission n°13

    Encore une formidable émission que nous propose-là la fine équipe du Palais des Déviants... Jugez plutôt : Assisté pour l'occasion de Yann Graf (du site... Lire la suite

    Par  Acdehaenne
    CULTURE
  • Gérard La Viny est dans le FESTIVAL INTERNATIONAL SAINT-GEORGES le 13 avril 2011.

    Gérard Viny dans FESTIVAL INTERNATIONAL SAINT-GEORGES avril 2011.

    Personne n’a oublié cette jolie biguine inspirée d’un Concerto du Chevalier de Saint-Georges. Sait-on que Gérard est tout simplement à l’origine des fameux... Lire la suite

    Par  Halleyjc
    CULTURE, SOCIÉTÉ
  • Défi 13 : Stabilo !

    Défi Stabilo

    Ma première participation au Défi 13 Ce châle au crochet enfin terminé ! modèle d'étole du "Phildar accessoires automne-hiver 2010-2011" légèrement modifié. Lire la suite

    Par  Cricris
    CULTURE, JOURNAL INTIME, LIVRES
  • In My Mailbox [13]

    Mailbox [13]

    Bon Dimanche à tous !Je vous retrouve aujourd'hui dans cette petite vidéo IMM pour partager avec vous mes acquisitions - livres de la semaine du 09 au 13 mai... Lire la suite

    Par  Jessetseslivres
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Dubruel 73 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine