Magazine Santé

TROUBLES du SOMMEIL: Et si on essayait le hamac? – Current Biology

Publié le 26 juin 2011 par Santelog @santelog

TROUBLES du SOMMEIL: Et si on essayait le hamac? – Current BiologyCette petite étude sur le sommeil, menée par des chercheurs de l'Université de Genève, de l'Hôpital universitaire de Genève, de l'Université de Lausanne et de l'Université Paris Descartes en France montre que se bercer doucement peut favoriser la transition entre les différentes phases du sommeil et contribuer à sa qualité. Une première justification pour bercer son enfant ? publiée dans l'édition en ligne du 21 juin de la revue scientifique Current Biology.


Cette étude a observé la qualité du sommeil chez 10 patients en bonne santé, âgés de 22 à 38 ans, sans trouble du sommeil et sans anxiété, durant 2 siestes de 45 mn dans un lit fixe ou à bascule. Il ne s'agissait donc pas vraiment de hamac… L'étude suggère qu'un léger balancement, toutes les 4 s, peut modifier les types du sommeil pendant une courte sieste.


Les deux siestes étaient séparées d'au moins une semaine, et l'ordre dans lequel les participants dormaient sur chaque type de lit, a été déterminée au hasard. Les siestes ont eu lieu dans l'obscurité totale, à une température contrôlée (21 ° C) et avec le même niveau de bruit de fond (37 décibels). Pendant la sieste, les chercheurs ont constamment pris les mesures des changements physiologiques et des fonctions cérébrales. Les différents stades du sommeil et de l'activité cérébrale ont été classés par des experts du sommeil qui ignoraient les conditions de l'expérience.


 


Les volontaires ont également rempli des questionnaires sur leur sommeil.


-   8 participants sur 10 évaluent le lit bascule plus agréable que le lit fixe


-   L'endormissement est plus raide sur un lit à bascule.


-   Prenant en compte le modèle N1-N2-N3-N2-SEM pour un cycle type de sommeil,


-   la durée du sommeil N1 est plus courte sur le lit bascule (environ 30% du temps de sommeil total vs 50%)


-   la durée du sommeil N2 est plus longue sur le lit bascule (environ 66% vs 46%) avec une activité cérébrale bien caractéristique du sommeil profond.


 


Les chercheurs suggèrent qu'un mouvement lent de bascule améliore "l'activité synchrone" dans le cerveau, ce qui pourrait "favoriser l'apparition du sommeil, sa qualité et sa durée”. Il reste à déterminer si ce mouvement peut être utilisé pour traiter les troubles du sommeil tels que l'insomnie.


 


Source: Current Biology, June 21 2011, Volume 21, Issue 12, R461-R462 doi:10.1016/j.cub.2011.05.012Rocking synchronizes brain waves during a short nap.


TROUBLES du SOMMEIL: Et si on essayait le hamac? – Current Biology
Accéder aux dernières actualités sur Sommeil et santé


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 62405 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine