Magazine Culture

Paranoïa à Lille

Publié le 26 juin 2011 par Gabrielsiven
Paranoïa à Lille
Jusqu’au 15 août, la gare Saint Sauveur de Lille accueille une exposition collective sur le thème de la paranoïa. Une série d’installations séparées les unes des autres par des rideaux sombres, une exposition elle-même plongée dans la pénombre : de quoi mettre le visiteur sur ses gardes, l’inciter à la méfiance. Certains ressortiront peut-être persuadés qu’on veut leur peau…
L’installation Physiognomic scrutinizer de Marnix de Nijs, qui marque l’entrée de l’exposition, plante d’emblée le décor : le visiteur passe sous un portail qui analyse les traits de son visage pour les comparer à ceux des 250 personnalités controversées enregistrées, toutes choisies pour leurs actes répréhensibles (revente de drogue, coups et blessures, meurtres, conduite en état d’ivresse…). Quand le visiteur se voit identifié de façon catégorique à Paris Hilton, David Hasselhoff ou à un dealer chilien, il ne peut s’empêcher de protester face au pouvoir absolu accordé à la machine, cette science sans conscience. Cette méfiance vis-à-vis de la machine, de la technologie, est un des axes adoptés par les artistes pour l’exposition, de même que son corollaire, la question de la différence entre l’être humain et la machine.
Paranoïa à Lille
Antoine Schmitt nous dévoile avec son installation Psychic une machine sans cesse aux aguets, dont les observations sur les faits et gestes des spectateurs sont projetées sur un mur : « Quelqu’un s’approche. Ils sont deux. Ils entrent. Quelqu’un part. » Œil invisible et omniscient, la machine surveille sans relâche.
Dans Vigilance 1.0 Martin Le Chevallier invite le spectateur à se comporter lui-même comme une machine et à se poser en délateur de comportements illicites grâce à de multiples écrans de surveillance reliés à des supermarchés, rues, écoles,… Les êtres humains deviennent des délinquants en puissance.
Paranoïa à Lille
Mais le surveillant et le surveillé sont-ils si étrangers l’un à l’autre ? Adam Brandejs, avec ses Genpets plus vrais que nature, semble affirmer le contraire. Ces animaux de compagnie sont faits de tissus vivants et meurent si leurs propriétaires les maltraitent. Toutefois ce sont des composant électroniques qui assurent le maintien de leurs fonctions vitales. Dès lors, où se situe la frontière entre le vivant et la machine ?
Si au premier abord le visiteur est tenté de n’y voir qu’une interrogation relevant du domaine de la science-fiction, il pourrait bien changer d’avis en découvrant l’installation de Frederik de Wilde & LAB[AU]. Elle explore l’électro-perception d’espèces de poissons d’Amazonie et d’Afrique Occidentale, vivant dans des milieux où la vue et l’ouïe ne leur sont pas d’un grand secours pour se diriger. A quatre aquariums en miroir sans tain sont reliés des antennes raccordées à des haut-parleurs, qui absorbent les décharges électriques et les transforment en son. Sous chaque aquarium une ampoule s’éclaire plus ou moins intensément en fonction des signaux de communication émis par les poissons, qui deviennent ainsi visibles et audibles.
Eduardo Kac continue de brouiller les frontières, entre espèces cette fois, avec une nouvelle forme de vie créée grâce à la biologie moléculaire : l’Edunia combine l’ADN du Pétunia et celui de l’artiste, exprimé uniquement dans les veines rouges des pétales. A moins que cette ultime prouesse ne soit qu’un mensonge destiné à endormir la vigilance de l’homme envers la machine, indispensable auxiliaire des avancées scientifiques. « Quelqu’un s’approche. Ils sont deux. Ils entrent. Quelqu’un part. ».
Paranoïa.
Photographies des abords de la Gare Saint-Sauveur.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Bradons à Lille ce week-end !

    Bradons Lille week-end

    Comme tous les ans, la Braderie de Lille se tiendra le 1er week-end de septembre, du 3 au 4 septembre 2011. Lille se transforme alors en le plus important... Lire la suite

    Par  Atrapalo
    BONS PLANS, SORTIR
  • Grande braderie de Lille

    Grande braderie Lille

    Sac à dos : ok Bonnes chaussures : ok Argent liquide : ok APN : OK C'est parti pour la grande brocante de Lille !!!! Ce n'est pas tant que je compte acheter... Lire la suite

    Par  Cricris
    CULTURE, JOURNAL INTIME, LIVRES
  • Grande soirée littéraire à Lille !

    Grande soirée littéraire Lille

    A vos agendas ! Jeudi 20 octobre – 19hGare Saint Sauveur – LilleDiffusion en direct sur Libfly.TV Chaque année, à la même période, la planète livres entre en... Lire la suite

    Par  Liliba
    CULTURE, LIVRES
  • Laidback Luke @ Le Network (Lille)

    Laidback Luke Network (Lille)

    Moxity annonce l'ouverte de la billetterie en ligne pour le DJ Set de Laidback Luke au Network à Lille. Après avoir reçu Afrojack le 13 Mai dernier, Le Net' va... Lire la suite

    Par  Moxity_billetterie
    SORTIR
  • Lille : »Aucun départ »

    Lille »Aucun départ

    Dans un entretien accordé à RMC, Michel Seydoux, le président du LOSC, a confirmé que son club ne laisserait partir aucun joueur lors du Mercato hivernal. Les... Lire la suite

    Par  Yannc83
    FOOTBALL, SPORT
  • Lille, capitale des pigeons.

    Lille, capitale pigeons.

    Il s'agit ici des oiseaux, de l'ordre des colombins, granivores, et non des dupés que nous sommes parfois.Il existe encore des colombophiles à Lille, et des... Lire la suite

    Par  Esquermoise
    INFO LOCALE
  • Vignoble tacle à nouveau Lille

    Vignoble tacle nouveau Lille

    Après ses déclarations concernant l’attitude du LOSC vis-à-vis des clubs moins huppés de la région, Gérard Vignoble, président et maire de Wasquehal en remet un... Lire la suite

    Par  Yannc83
    FOOTBALL, SPORT

A propos de l’auteur


Gabrielsiven 20 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog