Magazine Culture

[Chronique] Les fiancés du Rhin de Marie-Bernadette Dupuy

Par Lunerousse
Comme je l’avais mentionné pour le livre Un enfant à soi, j’ai eu celui-ci directement à Belgique Loisirs, parce que j’avais oublié de passer une commande, mais c’est vraiment sans aucun regret. J’avais déjà découert Marie-Bernadette Dupuy dans son livre Le chant de l’océan, lu et relu maintes fois ; lorsque j’ai vu qu’elle était l’auteure de cet énorme livre, Les fiancés du Rhin, je n’ai pas eu d’inquiétudes, et j’avais raison. Voilà un livre que j’ai dévoré en moins d’une semaine, malgré ses 786 pages. Quatrième de couverture : Dans l’Alsace des années 1930-1940, une Française et un Allemand s’aiment au péril de leur vie. Une saga poignante et trépidante, des héros inoubliables entraînés dans un tourbillon d’aventures, de passions, de drames et de joies… Lorsque Noëlle et Hans se rencontrent et s’éprennent follement l’un de l’autre, ils se moquent bien de leurs origines. Et pourtant, l’arrivée au pouvoir d’Hitler en Allemagne va briser leur rêve : au coeur d’une Alsace déchirée, leur amour est une trahison. Bravant les interdits, ils décident de se fiancer. Quand la guerre éclate, Hans est envoyé en Allemagne pour se battre. Il ignore tout des épreuves qui attendent Noëlle, confrontée à une haine féroce et à une incroyable violence. Avec leur amour, leur foi en la justice comme seules armes, pourront-ils résister au chaos et à la sauvagerie ? Et surtout, parviendront-ils à se retrouver ? A propos de l’histoire : Nous sommes au coeur de 1929, en Alsace, plus précisément à Ribeauvillé, lorsque Clémence et Noëlle arrivent dans la petite ville, au millieu de la fête traditionelle du Pffiferdaj. Clémence vient habiter une ferme avec sa fille où elle travaillera comme secrétaire. Mais Johann Kauffman, son employeur, ne restera pas longtemps insensible à ses charmes, tandis que Clémence est éprise de lui dès les premiers instants. Il deviendra le père d’adoption de la petite Noëlle, qui peu à peu va devenir une superbe jeune femme et s’éprendre du beau Hans. Le jeune couple se fiance très vite, mais la guerre éclate et Hans est mobilisé en Allemagne… Mon avis : Au vu de la quatrième de couverture, et même du titre, on pourrait se dire que c’est une romance à l’eau de rose, une « cuterie » comme dirait mon père, mais pourtant, malgré les histoires d’amour qui bercent ce roman, beaucoup de thèmes sont abordés. D’abord, des thèmes historiques, le passé de l’Alsace, l’hostilité envers les Allemands, j’ai appris beaucoup de choses sur les ravages commis dans ce pays par les deux guerres mondiales. La façon dont l’auteure décris ces évènements à travers l’histoire ne rend le livre que plus captivant. Des thèmes réccurents : l’amour, la haine, le pardon, la vengeance, le racisme, tous les personnages sont mis en scène pour nous offrir cette potion magique de phrases et de chapitres qui soulèvent beaucoup de nos émotions. Je trouve que le titre convient aux deux histoires présentées dans ce roman : d’abord celle de Clémence et Johann, ensuite, bien plus loin, celle de Noëlle et Hans. Sans oublier Liesle et Mechel, même s’ils restent en retrait du reste. Riche de rebondissements, l’histoire n’avance pas toujours comme on le croirait. Par exemple, au sujet du secret de la vieille Martha, je n’avais vraiment rien vu venir. Marie-Bernadette Dupuy ayant placé la haine envers les Allemands chez plusieurs personnages, on ne s’étonne pas de voir une vieille folle parler comme ça. Sauf qu’il y a une raison. A laquelle on ne pense pas forcément tout de suite… Ce qui m’a le plus touchée dans cette histoire, c’est la solidarité des gens en temps de guerre, ceux qui s’occupent tour à tour de Noëlle, sans même la connaître parfois, les gens qui ont tout perdu et se raccrochent à peu de choses si cela peut leur donner une raison de continuer à vivre et de retrouver l’espoir. C’est merveilleux. J’ai choisi deux extraits : « Et les hommes vont se battre, songea-t-elle. Alors qu’il serait si facile d’être heureux. De vivre en paix. » « Je voulais surtout me venger[...]Mais que fait-on une fois vengée? » Coordonnées du livre : - Titre : Les fiancés du Rhin - Auteure : Marie-Bernadette Dupuy - Editions : Belgique/France Loisirs - Nombre de pages : 786 - ISBN : 2894314191 Retrouvez Marie-Bernadette Dupuy sur la toile à cette adresse.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lunerousse 24 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines