Magazine Poésie

Musі724 : pоème Plus que mоrte

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

Plus que morte

ne resteras plus qu'à ramasser

les vieux morceaux de verres brisés

accumulé dans un coin avec le temps

on dit que le chagrin ne dure qu'un temps

mais les larmes ruisèlent toujours

coulant lentement le long de ses joues

inconsolable, elle tourne le dos au monde

le fruit de sa passion demeurant en elle

des nuits passé à chercher des bras inexisant

les battements de son coeur cogne

dans le silence éternel qui l'entoure

ses pas résonnent dans le néant

la dépression pour seule compagnie

ne reste plus que l'idée d'un seul refuge

se laissé mourrir dans le vide de l'océan


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines