Magazine Info Locale

Trahisons et renoncements, la politique depuis toujours ?

Publié le 28 juin 2011 par Jplegrand

Réflexions sur la politique

Mon expérience de près de 40 ans de militantisme politique m'a conduit à  ne plus être étonné des méfaits de la politique politicienne, des trahisons, du renoncement aux principes affichés. Depuis que la politique existe, c'est à dire depuis que le pouvoir est l'enjeu de luttes incessantes, la morale n'a guère sa place. Je reste très sceptique sur les intentions morales des individus qui cherchent à conquérir toujours plus de pouvoir.
Seuls les actes peuvent témoigner de l'éthique des individus comme ils peuvent aussi la contredire, voire la bafouer.
Certains politiciens pensent que le combat politique se mène dans les couloirs des assemblées, dans les coups d'état permanents à la recherche d'alliances opportunistes. Ils se gavent de ragots ou en distillent à l'envi. Ils n'ont d'éloge que pour eux mêmes ou leur parti et ne reconnaissent jamais de vertus à autrui. Ils oublient vite qui les a élus, et que leur charge n'est qu'une éphémère délégation, qu'en définitive c'est le peuple qui est souverain. Certains, gonflés par l'orgueil d'être devenus élus, oublient d'où ils viennent et sont prêts à toutes les tractations pour conserver le pouvoir que le peuple leur a délégué. Ils sont prêts à composer avec leurs adversaires d'hier si cela est nécessaire à leur dessein pour parvenir à des combinaisons et des attelages  qui leur permettront peut-être de prendre le pouvoir mais sans en avoir référé au peuple et là demeure leur profonde erreur..leur fatale erreur ! Ce ne sont pas de grands stratèges, au mieux de piètres tacticiens. Ils se laissent emporter par leur petites ambitions et leurs viles manoeuvres, jouent avec les sentiments du naïf, se réjouissent de quelques escarmouches, mais fuiront quand il faudra livrer les grandes batailles, celles des principes, celles pour lesquelles le combattant est prêt à tout perdre pour sauver son honneur, pour sauver les valeurs pour lesquelles il a été choisi. Je me souviens d'un élu qui a décidé de descendre du manège pseudo-démocratique de notre système politique. Il m'a dit un jour  "Tu vois, je peux regarder chacun droit dans les yeux, la charge que  j'ai, c'est le peuple qui me l' a confiée, n'oublie jamais qu'être élu est une responsabilité, jamais un privilège ! N'oublie jamais que la loyauté fera de toi un homme respecté, celui qui trahit a déjà tout perdu." Chaque jour j'essaie de m'inspirer de ces paroles et j'en ressens d'autant plus la force que la vie me montre le chemin : savoir se détacher de l'accessoire pour atteindre l'essentiel. L'essentiel n'est pas dans le pouvoir, il est dans la capacité à le partager et donc à le nier. Alors on se sent libre, et on sait où l'on va !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jplegrand 990 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine