Magazine Conso

Climatisation : comment bien choisir son climatiseur

Publié le 28 juin 2011 par Ludovicgiraud
Climatisation : comment bien choisir son climatiseur

En cette période de fortes chaleurs, JobArtisans fait le point sur les différents types de climatiseurs.
Il existe quatre types de climatisation :
le climatiseur monobloc : comme son nom l'indique, il est en un seul morceau. Il extrait les calories contenues dans la pièce ou il est placé pour les extraire, via un tuyau d'évacuation, vers l'extérieur. Relativement silencieux, il ne permet la climatisation que d'une pièce de taille moyenne
le climatiseur SPLIT : composé d'un bloc extérieur, et d'un ou plusieurs blocs intérieurs reliés par une tuyauterie. Le bloc extérieur comprend le compresseur, le bloc intérieur l'évaporateur. En pratique, un liquide tourne dans un circuit et récupère les calories à l'intérieur de la maison et les rejette à l'extérieur.
Son avantage est bien sûr un bruit bien moindre que dans le cas du climatiseur monobloc, car il ne fait entendre qu'un bruit de soufflerie, mais aussi la possibilité de rafraîchir plusieurs pièces.
Le climatiseur mobile : il a l'avantage de pouvoir être emmené avec soi, dans sa pièce favorite.
C'est toujours le cas du monobloc, et il existe des SPLIT qui ont cette possibilité : ils sont en effet sur roulettes et reliés au bloc extérieur via une gaine plate qui peut passer par une fenêtre. Pour une climatisation qui s'adapte aux besoins ponctuels.
Le climatiseur gainable : solution peu connue qui consiste à poser une unité intérieure dans les combles, donc invisible, et à répartir l'air froid grâce à des gaines. Les avantages sont une grande discrétion et la répartition facile dans toute la maison. Mais il faut avoir des combles ou un faux plafond.
La technologie Inverter : permet de moduler la puissance du compresseur en fonction du besoin. Il en résulte un plus grand confort ( moins d'amplitude thermique ) , et une consommation électrique diminuée. 
L'inconvénient des climatiseurs :
- la consommation électrique, incompatible avec la nécessité vitale de faire des économies d'énergie. C'est bien sûr moins le cas avec les climatiseurs réversibles, puisque la consommation en été sera compensée par des économies en hiver. Tenez aussi compte de la classe energétique du climatiseur. Classés de A pour les plus économes à G pour les plus gourmands, il s'agit d'un critère à ne pas négliger.

La climatisation réversible

Vous pouvez enfin opter pour une climatisation réversible. Produisant du froid l’été et du chaud l’hiver, elle permet de réaliser jusqu’à 75% d’économie d’énergie par rapport à un chauffage électrique. Il existe deux systèmes de climatisation réversible :

   - La pompe à chaleur réversible, PAC air/eau et PAC géothermique : excellent appareil de chauffage, performance limitée en mode « froid » (diminue de 3 ou 4 degrés la température ambiante), fait bénéficier d’un crédit d’impôt de 40% en 2009
   - La pompe à chaleur réversible, PAC air/air : excellent climatiseur, à considérer comme un chauffage d’appoint en mode « chaud ».

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ludovicgiraud 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine