Magazine Cinéma

Clown lourdingue

Par Borokoff

A propos de La Balada triste d’Álex de la Iglesia 2 out of 5 stars

Carlos Areces - La Balada triste de Álex de la Iglesia - Borokoff / Blog de critique cinéma

Carlos Areces

En 1937, un clown est embarqué de force par l’Armée républicaine pour lutter contre Franco mais est fait prisonnier par la garde Nationaliste. Quelques années plus tard, le clown est tué par un général franquiste après que son fils Javier a perpétré un attentat. Trente ans plus tard, en 1973, Javier est devenu lui-même un clown, mais un clown triste, traumatisé et monstrueux, un psychopathe animé par la haine et la vengeance…

Un des scènes d’ouverture de La Balada triste (en espagnol le titre complet est La balada triste de la trompeta) tient du prodige et laisse augurer de la tonalité et de la teneur du film. Un clown hystérique massacre à la machette les troupes de Franco avant d’être stoppé net par une balle.

Carolina Bang - La Balada triste d'Álex de la Iglesia - Borokoff / Blog de critique cinéma

Carolina Bang

Le début de La balade triste est prometteur, entre ses images d’archives et ses chorégraphies de troupes ennemies s’entretuant « joyeusement ». La suite confirmera cette impression de ballet grotesque et délirant, de farce macabre et sanglante. Le film est construit comme une immense « roue libre », un conte cathartique et exubérant teinté d’humour absurde et de tragique. Entre folie et cynisme, mélancolie et burlesque, dérision et grave.

Javier est un clown amer et frustré, malheureux comme les pierres depuis qu’il a causé involontairement la mort de son père. Privé d’enfance, Javier est un clown triste qui ne peut faire rire qu’en tant que tel. Son père, avant de mourir, lui a lancé sur un ton prophétique que son créneau serait la vengeance. Drôle d’idée que le rejeton applique à la lettre en descendant tous ceux qui l’entourent. Sorte d’enfant monstrueux dont la révolution espagnole aurait accouché.

Carlos Areces - La Balada triste d'Álex de la Iglesia - Borokoff / Blog de critique cinéma

Carlos Areces

Javier est tombé amoureux d’une acrobate mariée à un autre clown, un type irascible et violent, jaloux et alcoolique qui bat sa femme avant d’envoyer Javier à l’hôpital. Mais Javier, remis sur pied et tombé amoureux de la belle acrobate, prendra sa revanche en cassant la figure (au sens propre) au clown.

A partir de ce triangle amoureux et cette scène où la jeune acrobate se fait taper par son mari, le film prend des allures de tragi-comédie baroque et kitsch qui part dans tous les sens et d’abord dans celui du grand n’importe quoi. Derrière le rire grinçant, l’exagération voire l’outrance des situations, il y a les fantômes de la révolution qui remontent. Les réminiscences sombres de la dictature de Franco (1892-1975) sont celles qui viennent ronger Javier, malade mental jamais remis de son enfance.

Devant un scénario qui multiplie les scènes grand-guignolesques et les situations incongrues (Javier, après avoir vécu nu comme un animal dans la forêt rencontre Franco qu’il mord à la main !), force est de constater un certain désarroi. Non pas parce que les scènes de carnage (bouquet final à la vallée de Los Caïdos) où le côté complètement délié du scénario décontenancent (Javier assiste à l’attentat de Carrero Blanco, tué par l’ETA en 1973) mais parce que derrière tous les modèles pesants qu’il cite et les influences derrière lesquelles il s’abrite, le clown Javier a du mal à trouver sa propre identité, sa place. Coincé entre Quasimodo et Elephant Man, Cyrano de Bergerac et le clown de Batman. Un peu lourd dans l’ensemble. Malgré un certain culot…

www.youtube.com/watch?v=zTfa2Wu4Tx4

Film espagnol d’Alex de la Iglesia avec Carlos Areces, Antonio de la Torre, Carolina Bang. (1 h 47)

Scénario : 2 out of 5 stars

Mise en scène : 2 out of 5 stars

Acteurs : 3 out of 5 stars

Dialogues : 2 out of 5 stars


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • La nuit à Paris : Fais la fête et pète un clown !

    nuit Paris Fais fête pète clown

    Hier, et comme le note avec justesse le Faucon, c’était la journée de la gentillesse ! Une journée entière à distribuer des petits bisous, des câlins et des... Lire la suite

    Par  Copeau
    CULTURE, INTERNET, MÉDIAS, PRESSE ÉCRITE, SOCIÉTÉ
  • Clown verra bien le jour

    Clown verra bien jour

    Voilà un scénario qui est bien digne d’Hollywood. Il y a quelques temps la bande-annonce du film Clown faisait son apparition sur le net. Lire la suite

    Par  Lemediateaseur
    CULTURE
  • Quand Shakespeare tua son clown...

    Quand Shakespeare clown...

    Le comédien anglais Nigel Hollidge propose au théâtre de la Boutonnière un spectacle autour de William Kemp, célèbre clown de l'époque élisabethaine qui... Lire la suite

    Par  Fousdetheatre.com
    CULTURE, THÉÂTRE & OPÉRA
  • Clown & Sunset - Inès LP

    Clown Sunset Inès

    2010 laissera probablement un bon souvenir à Nicolas Jaar. L’année aura suffi au jeune homme pour s’imposer parmi les producteurs les plus surveillés de la... Lire la suite

    Par  Oreilles
    CULTURE, MUSIQUE
  • L'appartement du clown - Vic Verdier

    L'appartement clown Verdier

    J'ai lu ce roman** dans le cadre de La Recrue du mois. En repêchage, c'est à dire que je suis la seule à le commenter. Le roman sur la sellette ce mois-ci (choi... Lire la suite

    Par  Venise19
    CULTURE, LIVRES
  • LE SOURIRE DU CLOWN - Tomes 1, 2 et 3

    SOURIRE CLOWN Tomes

    de Brunschwig et HirnBande dessinée - 64, 68 et 72 pagesEditions Futuropolis - Nov. 2005, nov. 2007, nov. 2009Prix du Meilleur scenario - BD Gest Art 2009Sur le... Lire la suite

    Par  Lorraine De Chezlo
    CONSO, CULTURE
  • Nijinski : les Cahiers du Clown de Dieu

    Nijinski Cahiers Clown Dieu

    Pour mon anniversaire, mes parents ont pris l'habitude de m'offrir des livres ; je pense qu'ils se sont bien vite rendu compte que les jouets, les jeux vidéo... Lire la suite

    Par  Etrangere
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Borokoff 641 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines