Magazine Cinéma

M. Popper et ses Pingouins

Par Evenusia @Evenusia

MPOPPER

Synopsis : 

Enfant, Tommy Popper attendait impatiemment les occasions de parler par radio à son père, un explorateur toujours parti aux quatre coins du monde.

Des années plus tard, Popper est devenu un brillant promoteur immobilier à Manhattan. Sa réussite lui a coûté son couple : divorcé d’Amanda, il ne voit plus ses enfants qu’un week-end sur deux. M. Popper mène une vie solitaire et luxueuse dans son appartement ultramoderne de Park Avenue, et il est sur le point de devenir un des associés de la prestigieuse firme qui l’emploie. Mais lorsqu’un matin, il reçoit l’ultime cadeau de son père décédé – un pingouin vivant, sa vie bascule.

En cherchant à se débarrasser de l’animal, M. Popper va juste réussir à en récupérer cinq autres. Alors que les adorables bestioles transforment peu à peu son appartement en banquise, M. Popper voit sa vie déraper. Tout va y passer : le contrat de ses rêves, ses relations, sa vie. Mais grâce à six petits pingouins, M. Popper va découvrir que le bonheur peut aussi faire boule de neige...

Mon avis : 

Voilà une bien jolie comédie familiale, comme on en voit malheureusement de moins en moins. M. Popper est arrivé au sommet de sa carrière, dédaignant sa femme et ses enfants pour y parvenir. Afin de gravir le dernier échelon et faire enfin partie des associés de la firme qui l'emploie, ceux-ci lui lancent un défi : tenter de convaincre une vieille dame propriétaire d'un restaurant vieillot mais extrêmement bien situé au cœur de New York, de lui vendre son bien. La tâche pourrait bien s'avérer difficile malgré le fait qu'il soit un promoteur acharné et il le sait car d'autres ont déjà tenté leur chance sans succès. M. Popper est un gagnant et il va concentrer tous ses efforts pour arriver à obtenir la vente de ce restaurant.  C'est bien sûr sans compter sur le cadeau dont il hérite de la part de son père : une boîte envoyée tout droit de l'Alaska avec... un pingouin. Imaginez un pingouin dans un appartement luxueux qui ressemble bien plus à un musée qu'à un domicile. Cette apparition dont il veut se débarrasser au plus vite va rapidement le détourner de son travail et chambouler sa vie, créant des liens avec ses enfants et lui révélant que la famille est beaucoup plus importante que tout le reste. Cliché cette petite morale, me direz-vous ? Ouiiiii mais ça fonctionne et on redemande !

Une comédie légère à voir absolument en famille.  Jim Carrey est égal à lui même, alternant le rôle de l'insupportable ambitieux prêt à tout pour réussir et celui d’un père de famille très touchant qui essaye de reconquérir femme et enfants. Que dire également des pingouins sinon que ces êtres un peu gauches réussissent à nous émouvoir et surtout à nous faire rire !

Au vu de tout cela, je n'ai qu'une seule interrogation pourquoi ce film sort en plein été alors que tout dans l'atmosphère respire l'hiver, ses flocons de neige et un véritable conte de Noël ? Peut-être qu'un peu de fraîcheur est malgré tout la bienvenue en toutes saisons ?

Un grand merci à Denis et à la 20th Century Fox de nous avoir permis de découvrir ce film qui ravira petits et grands.

Sortie française le 20 juillet 2011


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Evenusia 26490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine