Magazine Cinéma

Sortilège avec Alex Pettyfer

Par Evenusia @Evenusia

Sortilege (1)

Avec Vanessa Hudgens, Alex Pettyfer, Mary-Kate Olsen et Neil Patrick Harris.

Mercredi 22 juin : avant-première de Sortilège : 

Une trentaine de personnes invitées par Purefans attendent le début de la projection devant les locaux de Metropolitan Filmexport. Nous avons droit à un accueil bien sympathique de la part de Laurent (que je remercie au passage^^) de Purefans ainsi que de son équipe. Il ne lâche pas son appareil photo et nous informe qu'ils vont réaliser un reportage photo avec une interview filmée qui sera disponible sur le site de Purefans. Ils souhaitent recueillir le ressenti des spectateurs et donner un avis pour le public qui verra le film en juillet. 

Synopsis : 

Superficiel et trop gâté, Kyle, 17 ans, est le garçon le plus populaire de son lycée. Obsédé par son image et sa notoriété, il va s’en prendre à la victime de trop… Pour s’amuser, Kyle cherche à humilier Kendra, une fille gothique de sa classe que la rumeur dit être une sorcière. La jeune fille décide de lui donner une bonne leçon et lui jette un sort qui le transforme en un monstre aussi hideux à l’extérieur qu’il l’est à l’intérieur.

Victime du sortilège, Kyle a un an pour trouver quelqu’un qui puisse l’aimer sincèrement malgré son apparence, sinon il restera un monstre à jamais. Son seul espoir repose sur une fille discrète qu’il n’avait jamais remarquée jusqu’à présent,Lindy

Mon avis

Si vous avez aimé High School Music Hall, vous allez adorer Sortilège. Vanessa Hudgens, toujours aussi jolie, a trouvé un nouveau partenaire et pas des moindres, puisqu'il s 'agit d'Alex Pettyfer ! Nos deux héros vivent dans ce film une magnifique histoire d'amour, romantique à souhait. 

Kyle possède tout ce qu'on peut désirer : il est beau, riche et admiré de tous. Elevé par son père dans l'idée que la beauté est indispensable à la réussite, Kyle n'hésite pas à repousser et à dédaigner ceux qui, à ses yeux, ne représentent pas la perfection. Il se moque ouvertement et en public de celle qu'on surnomme "la sorcière". Afin de lui donner une bonne leçon, celle-ci le transforme en monstre, couvrant son visage de cicatrices et de dessins. Elle l'informe qu'il dispose d'un an pour que quelqu'un lui dise "Je t'aime" sans se soucier de son apparence. Passé ce délai il gardera son physique de bête toute sa vie. 

L'histoire est tendre et Alex Pettyfer est extrêmement touchant dans le rôle de la bête. Il doit apprendre à s'accepter tel qu'il est. Il est intrigué par Lindy qui côtoie la laideur au quotidien en aidant les sans-abris et les drogués. 

L'aspect de la bête est extrêmement moderne et inédit. Mais les cicatrices et tatouages qui recouvrent le visage et le corps d'Alex Pettyfer ne réussissent pas à lui donner l'aspect repoussant qui est décrit dans le livre. Les fans du roman d'Alex Flinn risquent d'être un peu déçus car cette adaptation cinématographhique est loin de lui être fidèle. Cependant, la trame de l'histoire est là et même si cette nouvelle version de "La Belle et la Bête" n'est pas d'une grande originalité, elle saura sans aucun doute séduire le jeune public. 

Mention spéciale pour la bande-originale qui s'impose très fort dès les premières images et reste très présente tout au long du film. 

Ne ratez pas l'idylle de l'été et foncez dans les salles le 6 juillet prochain. 

Nouvelles images du film : (cliquez sur les images pour les agrandir)

BEA-01048

 

BEA-00175
 
BEA-00865
 

 

BEA-02967

BEA-00672r
 
BEA-02313
 

BEA-03044
 
BEA-03222

Plus de photos : ICI


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Evenusia 26490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine