Magazine

Pensive...

Publié le 31 janvier 2008 par Olivier66

Cette jeune femme ne saura, peut être jamais, que je suis entré dans sa vie. Je n'ai pas hésité une seconde dès que je l'ai vue, ainsi, la tête entre ses genoux. Mon esprit s'est mis à tenter de s'immiscer dans le sien. Quelles questions la tourmentaient ? ou bien elle s'était mise en mode "pause" ? Non seulement je cherchais à comprendre, mais aussi elle ne me laissait pas indifférent.
20061506_2451*



Alors ma décision était prise, malgré une certaine appréhension, je me suis approché. J'aillais briser son repos ou sa réflexion, tant pis, quitte à être refoulé. Je raclais ma gorge pour lui signifier ma présence. A son regard interrogatif, je ne savais quoi penser ? Malgré tout mes lèvres formaient un "Bonjour Mademoiselle, je ne vous dérange pas ?". Sans attendre une réponse j'enchaînais : "je vous regarde depuis un petit moment et à vous voir si pensive, je me suis demandé si parler vous plairez ?". Là un immense doute m'envahissait, "de quoi tu te mêles !". Et d'une voix juste audible, "Puisque vous vous proposez si gentiment, asseyez-vous !". Avec un grand sourire, je posais ma serviette. La situation devenait bizarre, un silence s'installait. Dans un même élan nos voix se libéraient et grâce à cet instant simultané, elle me donnait un vrai sourire. Les paroles s'emballaient, les sujets se succédaient. Sans se connaître, au bout de deux heures, nous savions une partie de nos vies. Sauf une chose, son prénom ! Dans un rire, je lui demandais. Sa réponse se confondait aussi avec son étonnement, "Karine !" ; "Enchanté Karine de faire ta connaissance !". Brusquement elle regardait sa montre, rangeait ses affaires, me remerciait de cette conversation, me déposait même un bisou sur la joue et disparaissait. Je restais sans voix, bêtement. J'avais appris presque tout d'elle, ses amours, ses galères, ses incertitudes, mais il me manquait l'essentiel, son numéro de téléphone... A cet instant là, tu te dis : "tout ça pour rien !". Puis après une certaine cogitation, j'avais passé un excellent après-midi en compagnie d'une charmante jeune femme et qui sait si un jour nous nous croiserons à nouveau.
"Toujours garder ESPOIR !"
******

*la photo est de Léo, mon talentueux et très sympathique photographe québécois, sa superbe galerie MERVEILLENATURE !

Que votre journée soit belle mes Amis !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier66 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte