Magazine

Documentaire et VOD

Publié le 01 novembre 2007 par Zetoon11

Le documentaire aurait-il trouvé le support idéal ?

artevod
vodeo
ina
canalplay
francetvod

Si Internet n’offre pas le confort du cinéma et les financements de la télévision, il donne accès à une banque d’images quasiment illimitée, accessible partout et tout le temps. La société de l’information s’étend de plus en plus, Internet est son moteur principal et le documentaire peut en devenir un acteur important…

Dynamisée par le cinéma de fiction et les fournisseurs d’accès Internet, la VOD s’implante en France et ailleurs en créant une nouvelle économie encore en rodage mais encourageante. Le documentaire suit le mouvement et bénéficie de plusieurs avantages.

Si la VOD pourrait s’apparenter à un vidéo club en ligne pour le cinéma de fiction, l’approche s’avère différente pour le documentaire. Que ce soit au cinéma ou à la télévision, les documentaires ne sont visibles que sur une courte période, quelques semaines au cinéma (pour les plus chanceux) et quelques rediffusions à la télévision (la nuit, en général !). En dépassant cette contrainte de temps, le documentaire améliore considérablement son accessibilité et s’affranchit d’une de ses principales barrières.

De même, la contrainte des formats rencontrés sur les supports audiovisuels traditionnels n’est pas applicable pour le documentaire sur Internet qui peut trouver ici une source de diversification intéressante et ainsi rencontrer tous les publics. À plus long terme, Internet pourrait donc devenir une autre source de financement du documentaire impliquant plusieurs acteurs du secteur – traditionnels ou nouveaux – afin de développer ces nouveaux formats.

La richesse de la production documentaire est considérable et Internet, via les moteurs de recherche et annuaires, permet d’organiser ces milliers d’heures aussi différentes les unes que les autres. De plus, la mise en place des bases de données permet également d’améliorer la présentation des documentaires à travers des extraits, des résumés, des recommandations ou des critiques. Ainsi, ne bénéficiant pas de la communication ou du star system permettant d’identifier immédiatement un film de fiction, la multitude de documentaires trouve une organisation cohérente et surtout une identification plus précise et plus ciblée permettant de faire un réel choix.

Enfin, deux avantages, et non des moindres, s’offrent au documentaire sur Internet. D’une part, la piraterie ne constitue pas un danger menaçant pour cette catégorie de l’audiovisuel et n’inquiète donc pas ou peu les producteurs, les auteurs et leurs droits. D’autre part, le documentaire en VOD bénéficie de prix intéressants et souvent proche du seuil que les internautes sont prêts à débourser pour une VOD…

L’évolution et le développement de ce marché encore embryonnaire dépend des acteurs qui le constituent – fournisseurs de contenu Arte, Vodeo, immineo, francetvod, canalplay autant que les fournisseurs d’accès free, neuf telecom… - et de l’enthousiasme qu’il peut rencontrer auprès du public…

À suivre de près !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Zetoon11 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog