Magazine Banque

Prêt de particulier à particulier : c'est pour demain

Publié le 05 mars 2008 par Jean-Christophe Capelli

Long_tail "Se prêter de l'argent directement de particulier à particulier, sans forcément passer par une banque ? Mais vous n'y pensez pas ! Qui aurait cette idée folle ?

"On n'a encore jamais vu cela, donc ça n'est pas possible". Pour le dire autrement (et en termes savants) : "l'innovation n'est rationnelle qu'à posteriori". C'est d'ailleurs bien là un des principaux frein à l'innovation.

Pour consulter l'avenir, les grecs anciens avaient des oracles. Aujourd'hui, les futurologues font appel au... Gartner Group, célèbre firme américaine de consulting et de recherche dans le domaine de la technologie. Figurez-vous que le Gartner s'est pris d'une passion récente : prédire la banque de demain. Et du prêt direct entre particuliers, le Gartner en voit partout. Et pour bientôt.

L'étude du Gartner prédit que, à horizon 2010, les plateformes de "social banking" détiendront 10% du marché mondial des prêts et du conseil financier aux particuliers.

10%, oui, vous avez bien lu... Le Gartner est chaud bouillant. Le cabinet de prospective Celent est presque aussi remonté que le Gartner et y va lui aussi de sa petite étude. Celent prévoit également un brillant avenir au crédit entre particuliers : une production de crédit de 6 milliards de dollars en 2010 aux Etats-Unis. Une somme très rondelette, convenons-en. Pour donner un ordre d'idée, cela correspond au volume moyen de crédit à la consommation que prête une grande banque française en une année.

Ce que j'en pense ?

Je ne dis pas que les banques vont perdre 10% de leur activité au profit des plateformes communautaires. Non. Mais je suis persuadé que les réseaux sociaux vont devenir de nouveaux canaux de distribution pour les produits bancaires. Il est effectivement bien probable que 10% du business des banques soit apporté à moyen terme par ces nouveaux canaux.

1) Les canaux de distribution actuels des banques sont insuffisants pour couvrir l'ensemble des segments clients et l'ensemble des situations d'usage.

Les lieux de consommation bancaire changent rapidement. L'agence bancaire traditionnelle ne fait plus recette. Les banquiers en ont fait leur deuil : certaines banques ont déjà une part significative (20%) de leurs crédits immobiliers qui leur sont apportés par des courtiers comme CAFPI, Empruntis, Meilleur Taux,....

2) Les banquiers sont en décalage avec la partie de leur clientèle qui fait un usage avancé des nouveaux outils du web communautaire

Certains analystes comme Frédéric Baud soutiennent l'idée que les banquiers sont tout à fait capables d'innovations de rupture (puissance financière, ressources humaines très qualifiées,...).

Je pense au contraire qu'il y a trop de nouveaux produits et services à développer et que les banquiers ne peuvent être sur tous les fronts de l'innovation. Ils en seraient même incapables à court terme : selon Pierre-Philippe Cormeraie, il y a une fracture numérique de la relation client qui se dessine entre les marques et leurs clients. Je partage tout à fait cet avis, qui me semble particulièremement adapté à l'industrie bancaire, secteur d'activité qui se manifeste avant tout par un grand conservatisme.

La banque, c'est le plus vieux métier du monde.

Pour en savoir plus, je vous recommande ces quelques lectures :

- chamailleries entre blogueurs anglophones : Zopa qui se gargarise des bonnes nouvelles en provenance du Gartner (pas étonnant, Zopa est l'un des principaux acteurs du marché du prêt de particulier à particulier au UK et aux US),  James Gardner qui n'est pas d'accord (James est le patron de la direction de l'innovation chez Lloyds TSB), Antony Mayfield qui est tout à fait d'accord et Tom Groenfeldt qui doute,

- traduction en français et analyse des principales conclusions du Gartner : ici (Blog de Nicolas Guillaume),

- analyse de la Banque 2.0 et du "social banking", là (toujours sur le blog de Nicolas Guillaume, décidemment en grande forme. Il publie une note par jour sur le sujet de la banque et du web 2.0 en ce moment. L'arrivée du printemps, sans doute !).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (8)

Par gael
posté le 11 octobre à 21:00
Signaler un abus

Bonjours je me présente Gael 29ans je désirerais faire un prêt de 20 000e sur 5 ans âfins de rembourser toute mes dettes et enfin retrouver le moyen de vivre honorablement. Je suis salarier en cdi a air France depuis plus de 7ans je gagne net 2100e/14 mois avec un loyer de 605e cc. Je suis ficher ficp et j'ai également des ATD sur salaire que j'aimerai régler avec le prêt. Pourriez vous me dire si un tel crédit est possible et si c'est le cas qu'elles sont les conditions et egalement qu'elle banque etragere pourrait m'aider ou particulier via le site :http://www.friendsclear.com pour la securiter et la legalisation du prêt pour le preteur et moi même. mail: gafasiba@yahoo.fr Merci d'avance

Par khall
posté le 07 septembre à 13:34
Signaler un abus

bonjour

Je suis Mr KAHLLME FRANCOIS directeur de la structure credit plus. Nous octroyons des prets pour des financements de projet;des rachats de credit et bien d'autre aux particuliers et aux entreprises allant de 5000 à 500 000€ pour de faible taux d'interet. Nos demandes se font par couriel ,kahllme@rocketmail.com. Merci de nous contacter pour avoir solution à vos problemes.

Par alexia
posté le 01 avril à 16:46
Signaler un abus

bonjour sachez que tous ce qui voudrons vous preter de l'argent ne serons que des arnaqueurs et des voleurs j'en ai la preuve et je vous les fournis

Par didier62280
posté le 02 mars à 10:34
Signaler un abus

stop aux arnaque g trouvez la solutions pour tout les demandeur de prêt contacter la sociétés :www.caparefi.com seul cette société de prêt peuvent vous aider arrêter de vous faire pendre pour des cons car je c que vous êtes comme moi dans le besoin et que des escroc profite de votre faiblesse voila mon devoir est du a vous de les contacter par mail ou sur le site que je viens de vous donner

Par lamase
posté le 24 février à 08:40
Signaler un abus

Le rachat de crédits : une solution avant la commission de surendettement

Des mensualités trop élevées, un budget quotidien trop étriqué, l'impossibilité de faire face à de nouvelles dépenses, il existe désormais une solution : contacter nous, nous vous conseillerons et nous vous aiderons à trouver la meilleure solution pour aménager vos dettes.

Aujourd'hui les solutions de rachat de crédits consistent dans de nombreux cas à éviter une situation de surendettement. Regrouper plusieurs de ses crédits en un seul prêt permet donc d'étaler les mensualités dans le temps et souvent de diviser par deux le montant des charges mensuelles.

Merci de me laisser vos coordonnées par email et faites moi part de votre projets

pour le mien jeanchristophe50@yahoo.fr

Par etoile
posté le 04 décembre à 14:38
Signaler un abus

personne sur ce site . merci de me dire si le pret entre particulir existe.

Par papounet43
posté le 31 août à 18:49
Signaler un abus

Bonjour à tous,

Pour vous dire que messieurs Claude Vassel et James Richard sont des arnaqueurs. Il ne verse rien. Par contre ils demande que l'ont leurs envois de l'argent via Western Union pour des frais farfelus. Ils ne prete rien ceux qui vous disent qui ont reçu un prêt de leurs parts sont des menteurs, et sont de mêche avec ces voyoux.

Par elina.83136
posté le 02 juin à 16:26
Signaler un abus

le pret hypothecaire peut etre une solution

Les commentaires de l'article "Prêt de particulier à particulier : c'est pour demain" sont fermés.