Magazine Société

L’étrange courrier de la BBC

Publié le 17 janvier 2012 par Oz

Récemment, la BBC a reçu du courrier très, très étrange. Cela a commencé peu après le tremblement de terre au Japon. Des téléspectateurs signalaient que des journalistes de la chaine avaient affirmé que des « zombies radioactifs avaient été aperçus près de la centrale nucléaire » de Fukushima. « Au début, nous n’y avons pas prêté attention, nous pensions qu’il s’agissait d’un vaste canulars destiné à nous déstabiliser », a expliqué un responsable de la chaîne.

Puis sont arrivés de nouveaux courriers de personnes qui voulaient savoir si Rebekah Brooks (une célèbre journaliste anglaise) était réellement soupçonnée d’avoir violé un singe.
Puis si la BBC avait vraiment annoncé que le Premier ministre avait promis aux adolescents que désormais ils n’auraient plus rien à payer, que pour eux tout serait gratuit.

Après enquête, la BBC a constaté que tous ces courriers émanaient de téléspectateurs sourds. C’était en fait la traductrice pour sourds et malentendants des informations de la chaîne, Leslie Grange qui s’amusait à inventer des faits imaginaires, par lassitude professionnelle. Leslie Grange qui travaillait pour la BBC depuis 7 ans a été licenciée.

« Je tiens à m’excuser auprès de tous les membres de la communauté sourde” a déclaré aux journalistes l’interprète en langue des signes. « Quand j’ai traduit que David Cameron disait à Barack Obama votre profil d’homme d’Etat laisse mon zizi tout mou, je pense que je n’étais pas si loin de la vérité ».

A lire sur « Des signes et des mots » et en version originale (non traduite…) ici : http://www.thepoke.co.uk/2011/08/17/bbc-sign-language-interpreter-sacked-for-changing-the-news/

Olivier Zilbertin


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire

A propos de l’auteur


Oz 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine