Magazine Photos

Nathanaël, a surf on the vibe

Par Triol
undefined
(28fe08)


Depuis des éternités, j’entends parler des

Scandales qui scandent la vie quotidienne

Les abus, les magouilles, les cadeaux aux plus privilégiés,

Les détournements de fonds de la République Souveraine

Depuis des éternités, je me dis que ça va péter,

Qu’il va se passer quelque chose d’ici la fin de la semaine

Mais je vois défiler les années et pourtant rien n’a changé

C’est toujours le même genre d’histoires, les mêmes rengaines

Refrain Mais personne ne fait rien

      Tout le monde a peur qu’on touche à son bout de jardin

J’observe chez mes contemporains une apathie inquiétante

D’autant plus que moi aussi je me sens plutôt dilettante

Face à toutes ces charognes qui rognent notre avenir

Qui profitent du bien commun pour s’enrichir

Ils prennent des airs condescendants

Ils nous tondent, ils nous sucent le sang

Ils nous font payer, payer sans cesse

Pour se barrer avec la caisse

Refrain

N’allons pas imaginer qu’ils veillent sur nos intérêts

N’allons même pas imaginer qu’ils soient seulement fair-play

Ils en veulent toujours plus, encore et encore

Pour se sentir toujours de plus en plus fort

Mais en attendant, les bouts de jardin se dégradent

Les conditions de vie partent en limonade

Et moi bien au chaud dans mon lit, je me dis

Que nous devons vraiment être tous abrutis

Qu’ils ont bien raison de ne pas s’en faire,

De continuer… Puisqu’on les laisse faire

   Puisqu’on se laisse faire

Refrain

Nathanaël [Les bouts de jardin, paroles et musique]

Chanteur, guitariste.

Groupe Djïnn, - audio-visible par intermittence au fil de cafés parisiens -

No blog.





Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Triol 929 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines