Magazine Beaux Arts

Ils sont fous ces Japonais ?

Publié le 12 mars 2008 par Alexia Guggémos @alexia_guggemos
68eee35d955d943fb82cc4f226f843d5.jpg Cet homme à bicyclette avec des poupées joufflues sur la tête et des poissons rouges au bout des oreilles n’est autre qu’un des artistes japonais exposés actuellement à la Collection de l’Art Brut à Lausanne. Contrairement aux apparences, Eijiro Miyama, âgé de 74 ans, n’est pas fou et, si d’aventure il l’était, il aurait parfaitement sa place au sein de cette institution suisse créée en 1945 par Jean Dubuffet, le fondateur de l’Art brut, ce mouvement dédié à la spontanéité plutôt qu’au savoir-faire académique. L’Art brut reste bien vivant, il n’est pas mort avec son inventeur ! Pour vous replonger carrément dans l’un des chefs d’œuvre de cet art populaire, n’hésitez-pas à vous rendre à la fondation Jean Dubuffet de Périgny-sur-Yerres (Val de Marne). Pénétrez dans la « Closerie Falbala » (1971) de Dubuffet, cette sculpture monumentale de 1 600 m2, où l’on peut longer les parois décorées de peintures en relief et entrer dans le « cabinet logologique », antre vide aux murs recouverts de ses tracés tourmentés noirs sur fond blanc. Admirer une œuvre c’est bien, s’y plonger c’est mieux !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alexia Guggémos 8155 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog