Magazine High tech

Conflict : Denied ops, preview

Publié le 12 mars 2008 par Pelomar
Normalement, plus on pratique dans un domaine (le développement de jeu vidéo par exemple, ou le curling), plus on devient balèze : ça s'appelle l'expérience. Pour les types de Pivotal Games, c'est l'inverse : après les très sympa Conflict Desert Storm et son système de coopération, les développeurs se sont enfoncés dans la médiocrité en massacrant quasiment l'ensemble des théâtres d'opération de la planète. C'est aujourd'hui au tour de la guerre moderne d'être haché (eh oui, c'est la mode) dans ce sixième épisode, et on peut dire que c'est du très beau boulot.
Des musulmans barbus s'en prennent aux Etats-Unis, ceux-ci décident donc d'envoyer une unité d'élite (vous) pour leur montrer qui c'est le patron et instaurer la démocratie chez ces êtres inférieur. C'est sûrement le scénario de CdO, mais comme j'ai zappé toute les cinématiques, peut-être qu'en fait on doit démanteler un trafic de pingouins sodomite, qui sait. Cette démo vous propose en tout cas de vous "infiltrer" dans un monastère, terme qui me fait bien marrer quand on voit qu'on a déjà buté 20 personnes après cinq minutes de jeu.
Avant d'aller plus loin, je tiens à préciser qu'il ne s'agit que d'une démo qui n'est pas représentative du jeu final et que les développeurs vont certainement améliorer leur soft avant de le proposer au public. Ce qui risque d'être dur finalement, puisque le jeu est déjà sorti. Ah tiens, on me signale aussi qu'il s'est ramassé dans la presse mondiale avec un moyenne de 4/10. Bon peut-être que cette démo est représentative du jeu final en fait.
Peut-être y a t-il dans le public quelques personnes qui hésitent à acheter Cdo. C'est à eux que je m'adresse aujourd'hui. Ne prenez même pas le temps de télécharger la démo (vous avez sûrement des centaines de chose plus intéressantes à faire), lisez simplement ce qui suit. Cdo est complètement pourri : il est moche (les effets de flous et de brillance, on a compris que c'était la classe, si vous pouviez les virer maintenant ça serait cool), il est très ennuyeux (Je dois télécharger des informations top secrètes sur l'ordinateur des méchants communistes, wouhou !) et son gameplay ne présente aucun intérêt notable (c'est un FPS, ni plus, ni moins). Pire, il apparaît comme clairement arriéré : les caisses et les tonneaux explosifs, c'était pratique en 1995, ca passait encore avec Half-life 2 mais en 2008 ça fait vraiment pitié. On va passer sur l'IA qui doit tenir en trois lignes de code ou sur les armes dénué de fantaisie, dites vous juste que Cdo échoue dans tous les domaines. Et il n'arrive même pas à assumer pleinement son scénario bidon, à la différence d'un Call of duty 4. Alors peut être que le niveau du jeu se relève extraordinairement dans les missions qui suivent la démo, mais étrangement je doute.
Wahhooouu ça brille de partout c'est trop beau !!!!
Des graphismes somptueux, un gameplay original et un scénario passionnant, voici une liste de ce que Conflict : Denied ops n'a pas. Si vous avez 50€ à dépenser, et que vous tenez absolument à le faire dans un FPS sur la guerre moderne incluant des gentils occidentaux, tournez vous plutôt vers un CoD 4 qui propose au moins un gameplay convenable. Et sinon l'Orange Box, c'est vachement bien.
Note : ça commence à devenir une habitude et c'est pas bien, les screenshots de cette preview ont encore été pompé sur mon ami google. Mais bon, le jeu est tellement pourri qu'on s'en fout en fait.
Editeur : Eidos Interactive
Développeur : Pivotal Games
Type : FPS
Site officiel :
http://conflict.com/

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pelomar 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog