Magazine

Dans la peau de Bobby McGee

Publié le 12 mars 2008 par Mtislav

"Me and Bobby McGee" chantée par Janis Joplin a été classé 232ème "Song of the Century". Ca paraît débile, ça l'est sans doute. Mais la chanson et son interprète méritent le détour.
Tout le monde sait que Janis Joplin n'a plus dormi dans un motel depuis son passage au Landmark d'Hollywood, une adresse que l'on vous déconseille donc. Elle avait laissé sa Porsche 356 cabriolet sur le parking, véhicule dont l'histoire est connue et qui mérite de  figurer au Panthéon des bagnoles habillées peace and love.
Si vous voulez vous rendre compte par vous même, vous n'aurez pas de difficulté à écouter une version de "Me and Bobby McGee" sur un site de partage de vidéos en ligne. Il y a plein d'inconnues qui se sont filmées chantant avec Bobby.
Janice a un site officiel : sa voiture y est restée garée. Il y a la date de tous ses concerts, la photo de la voiture et des trucs à vendre donc n'y allez pas.
La chanson aurait d'abord été chantée par Roger Miller puis Kris Kristofferson à la fin des années 60. Ce serait Kris qui l'aurait écrite avec un certain Fred Foster. L'ex-capitaine de l'Air Force en Allemagne (Kris) a été le petit ami de Janis, pas longtemps et pas longtemps avant sa mort. On peut le voir et l'entendre chanter "Bobby" lors du concert sur l'île de Wight en 1970. Il paraît qu'il a pleuré lorsqu'il a entendu la version de Janice sur l'album posthume "Pearl". Le single sera classé 1er au billboard en 1971. "Did we do this ?" aurait-il dit alors qu'il se trouvait près de la dépouille de Janice.
Laurent Chalumeau, journaliste à Rock&Folk, dialoguiste à Canal pour Antoine de Caunes, a publié en 2003 : "Moi & «Bobby Mc Gee»". On en trouve les premiers chapitres sur le site de son éditeur. Je vous met ce petit passage où l'auteur tranchant découpe un bout de la chanson mythique sous sa flamme oxyacétylénique :
"Pour dire «Bobby leva le pouce et un camion s’arrêta» – ou plus exactement encore, «d’un mouvement du pouce» (un peu comme un empereur romain au Cirque), «Bobby fit stopper un camion» (car, en même temps que le mouvement, la postposition «down» exprime bien ce côté impératif), il suffit à l’anglais de dire : «Bobby thumbed a diesel down…» grâce au verbe «to thumb down» créé pour l’occasion et – Nénesse, s’il te plaît, tu rajoutes une métonymie sur ma note au semi‑remorque réduit au carburant qu’on met dedans. C’est du sens compressé comme un budget de premier long métrage. Mais surtout, dès le troisième vers, on prend un cours de langue vivante. Un bain d’accent tonique et de «parler» typique. C’est dit «avé l’assang» : «Bobby thumbed a diesel down.» «A dizôl dahoune». Enfilade de d, cette fois, t’as l’impression que c’est un seul mot, prononcé bouche tordue, bien grasseyant, comme une giclée de sauce sur le devant de ta chemise. Et qu’est‑ce qu’elle a «thumbé», Bobby? Hm? Un «dizôle dahoune», voilà quoi! «Dizôle dahoune», c’est un peu comme «Bateune Ruuuge». C’est rigolo à mâchonner. Ça roule sur et sous la langue. Ça remplit la bouche. Ça place spontanément la voix une demi-octave plus bas. Tout de suite, ça fait américain. C’est quoi ton nom, étranger? Dizôle Dahoune? Ah. Scuze‑nous. Pouvais pas savoir. Tout de suite, les mecs ont compris qu’avec un nom comme ça, la façon que tu l’as diphtongué («Dizôle Da-houne…»), fallait pas te faire chier. Mais t’en as toujours un qu’insiste : et tu nous arrives d’où comme ça, Dizôle Dahoune, d’un pas si déterminé? Bateune Ruuuge. Okay, là, c’est bon."
Un article sur la chanson toujours de L.C. sur le site du CRDP d'Amiens. 
Une traduction de la chanson sur la coccinelle.net.
Eddy a aussi écrit une chanson qui s'appelle Bobby Mc Gee, faut le dire mais vite.
Le Fig, et oui, a publié un article très bon, ''Me and Bobby McGee'' ou la liberté en croupe". On apprend tout sur Bobby et en particulier que c'était une femme.
Indispensable, l'article de wiki (en anglais) sur "Me and Bobby McGee". Il y a bien un article sur Janice Joplin dans l'édition en français mais on vous attend pour publier quelque chose sur vous et Bobby McGee. Pour voir une photo bien trash de Janice, lire un article consacré à "Me & Bobby", voir la couv' de l'album Pearl, rendez-vous sur le site des superseventies.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mtislav 79 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte